APR France…comment des responsables veulent tromper Macky Sall

Les responsables de la délégation des sénégalais de l'extérieur (DSE) de l'APR France

APR France : Les vrais raisons de la léthargie du parti

Notre publication du 31 mars 2021 avait déjà mis en exergue les soubassements des causes profondes qui minent l’Alliance Pour la République de façon générale, en particulier la DSE-France. Il s’agit, rappelons-le, de la léthargie généralisée qui prévaut au sein de notre formation politique. Si on n’y prend pas garde, nous nous acheminons sûrement dans un avenir proche vers l’irréversible.

Toutefois, il reste encore une lueur d’espoir que seul le Président Macky SALL, est en mesure de nous aider pour ne pas la perdre. Et, le sens de notre action, en publiant ces séries d’article, consiste à l’alerter afin de lui permettre de prendre des dispositions nécessaires pour sauver le navire.

En effet, face à la nouvelle configuration politique au Sénégal, pour survivre, nous devons changer de paradigme en apportant des solutions nouvelles. A cet effet, il devient nécessaire et urgent de remplacer les slogans poétiques par des actes efficaces et pertinents pour se doter d’une chance de gagner des élections dans la diaspora et au Sénégal.

Dans ce contexte, aux termes d’un diagnostic sans complaisance, il ressort que les causes profondes prennent leurs racines dans les procédures de nominations, non seulement de celle de la coordination de la DSE ; mais aussi et surtout de celles relatives aux postes administratifs. A la limite, cela donne l’impression du triomphe d’un certain clientélisme politique.

Dans le cadre de l’administration, les responsables promus depuis 2012 occupent souvent les mêmes postes à responsabilité. L’enlisement dans ces postes crée la paralysie et détruit la qualité des services attendus par les sénégalais. Alors que d’autres, la majorité, ont été laissés en rade au profit d’une minorité disposant d’un faible niveau intellectuel.

Et pourtant, la volonté de notre Président de faire de notre pays un Sénégal Pour Tous, est sans encombre ; en outre, il y alloue les moyens financiers nécessaires. En revanche, le choix des hommes qui doivent traduire en acte concret ses orientations aux bénéfices des populations a besoin d’être revu.

Sur le plan politique, les coordinateurs de section de l’APR France n’ont jamais cessé d’attirer l’attention sur les dérives et les comportements de certains responsables. En difficulté dans leurs propres fiefs, ceux-là n’arrivent même plus à mobiliser leurs sections respectives du fait que le parti ne suscite plus d’espoir. Ils ont le sentiment de n’être considérés que quand viennent les batailles de mobilisation ou électorales comme des soubresauts. Ils n’ont pas l’impression de faire partie d’un projet politique commun.

Face à ce constat terrible, le président doit savoir que son entourage qui lui demande de nommer le coordinateur de la DSE France le trompe. Leur seule volonté est de garder le pouvoir et la mainmise sur les militants. Ce pouvoir malsain comme un cancer, transforme les militants en second couteaux disposés à tout faire pour plaire et avoir des nominations.

Voilà pourquoi, nous suggérons au Président, dans l’intérêt de tous, d’associer toutes les forces de notre parti, en particulier les coordinateurs de section dans le processus de choix du futur coordinateur de la DSE France. Cela permettra aux responsables de nouer à nouveau une relation de confiance avec la base et d’engager le parti vers lendemain meilleur.

Le président pourra toujours compter sur ses militants s’il change de cap et repositionne le parti vers un véritable projet de gouvernance démocratique, un repositionnement structurel de nos politiques économiques vers une économie nationale forte et autonome et pour finir une justice équitable et indépendante. C’était çà notre engagement dans le « Yoonu Yokkute » et les principes déclaratifs de la création de notre parti en décembre 2008.

Fait à Paris, le 09 avril 2021

Collectif des Coordinateurs des sections APR France (DSE-France)

laissez un commentaire