Après Wade-Macky, c’est Wade-Madické…les libéraux bénis par le Khalife

Reconstitution de la famille libérale : Et si le khalife général des mourides bénissait tout ça ?

La grande famille libérale n’est-elle en train de se reconstituer peu à peu, avec l’aide du khalife général des mourides, Serigne Mountaga Bassirou Mbacké ? C’est sous sa bénédiction que se sont retrouvés et réconciliés Me Abdoulaye Wade, l’ancien Président de la République et son successeur au Palais, M. Macky Sall. Le khalife général des mourides est parvenu aujourd’hui à obtenir les retrouvailles entre Me Abdoulaye Wade et Me Madické Niang. Entre ces derniers, la rupture s’est opérée depuis que Me Madické Niang contre toute attente, a présenté sa candidature à l’élection présidentielle alors que le mot d’ordre au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS) sous la directive de Me Abdoulaye Wade, était de maintenir la candidature de Karim Wade quoi qu’il advienne.

La rupture s’est donc produite, lorsque Me Madické Niang allant à l’encontre de cette directive, a présenté sa candidature à l’élection présidentielle. Un acte qui a blessé Me Abdoulaye Wade au point qu’après son mot d’ordre avorté de boycott de l’élection présidentielle, avait appelé ses inconditionnels à voter pour tous les autres candidats de l’opposition, sauf Me Madické Niang.

Entre Me Abdoulaye Wade et Me Madické Niang, c’est toute une longue histoire faite de confiance. Alors que Me Abdoulaye Wade faisait l’objet de toutes sortes de poursuites judiciaires sous le régime du Parti socialiste (PS), Me Madické Niang avait toujours été là pour le défendre. Voilà pourquoi, leur réconciliation peut être un pas vers la reconstitution de la grande famille libérale.

Ne l’oublions pas, Me Madické Niang est aussi membre de la coalition qui regroupe également en son sein Idrissa Seck et Pape Diop, deux autres anciens militants du PDS. C’est dire que sa réconciliation scellée avec Me Abdoulaye Wade, toujours avec la bénédiction du khalife général des mourides, pourrait grandement contribuer aux retrouvailles entre le secrétaire général national du PDS et ses deux anciens lieutenants, Idrissa Seck et Pape Diop.

La rédaction de Xibaaru