Attaques contre des autorités : Adama Gaye sans limite

Décidément, le pétrole et le gaz découverts au Sénégal hantent le sommeil de certains. Des lobbies obscurs qui, il y a peu d’années en arrière, avaient toutes les peines même devant une carte géographique à situer le Sénégal, apprennent maintenant à le connaître, à savoir son histoire, sa culture… Bref, tout ce peut permettre leur pénétration dans ce qui est devenu un nouvel Eldorado du pétrole et du gaz.

Des lobbies prêts à remettre en cause l’unité de toute une nation, à créer l’instabilité, rien que pour parvenir à leurs fins. Il s’agit pour ces lobbies de s’accaparer de toutes les ressources tirées de l’exploitation de l’or noir, de réduire à l’esclavage tout un peuple confiné toujours dans la misère. Dans de nombreux pays où il y a le pétrole et le gaz, ils disposent de relais locaux, des individus mus par le seul appât du gain facile.

Adama Gaye, l’homme n’était plus apparu lors de combats menés par le peuple sénégalais, ces dernières années, pour plus de démocratie, de justice et d’équité sociale. Il n’aura fallu que l’on parle de découverte de pétrole et de gaz au Sénégal, que cet homme d’affaires revienne pour se rappeler au souvenir de tous les Sénégalais. Ancien journaliste, Adama Gaye est devenu un courtier en pétrole et gaz. Il roule pour d’obscurs groupes étrangers qui ne rêvent que du pétrole et du gaz, et mécontents de ne parvenir à leurs fins au Sénégal.

Ayant échoué dans sa tentative de faire installer ces obscurs groupes étrangers au Sénégal, Adama Gaye se braque contre tout le monde. Hommes politiques, personnalités religieuses, journalistes, membres de la société civile, Adama Gaye s’en prend à tout le monde. Il est sans limite. Très maladroit, Adama Gaye s’est lancé dans des attaques contre le ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé traité de tous les noms d’oiseaux. Mouhamadou Makhtar Cissé n’est pas une cible choisie au hasard par Adama Gaye. Il est le ministre du Pétrole et des Energies, et ne sert donc les intérêts des « amis » de Adama Gaye.

La rédaction de Xibaaru