BIGNONA : un projet agricole pour renforcer la résilience des producteurs

Pendant longtemps, les gens avaient pensé que l’agro industrialisation était la solution pour développer l’agriculture et nourrir le monde mais le dérèglement climatique et la pandémie du covid 19 sont venus démontrer que l’on n’était pas sur la bonne voie. C’est donc dans ce cadre qu’il faut comprendre la pertinence du projet de renforcement de la capacité résilience des exploitations familial qui vient d’être lancé à Bignona et qui va s’appuyer sur un cadre dénommé CLAAP (cadre local d’appui et d’accompagnement des exploitation familiales) qui regroupe toutes les organisations paysannes mais aussi les structures d’accompagnement de l’Etat.

Ces organisations paysannes ont toujours misé sur les exploitations familiales pour aller vers l’indépendance alimentaire et sociale au Sénégal. Aujourd’hui, les orientations prises par l’Etat du Sénégal pour booster l’économie du pays notamment la territorialisation des politiques et la création du conseil départemental confortent les organisations paysannes dans leur initiative prise il y a 35 ans. En effet, en 1986, il a été déjà créé un cadre dénommé coordination des organisations professionnelles et rurales de Bignona (CORD) qui fédère toutes les initiatives en matière agricole notamment.

Pour réussir ce projet, une démarche inclusive et participative est prônée pour que tous les acteurs qui interviennent dans le secteur s’engagent mais l’implication des jeunes et des femmes demeure capitale

L. Badiane Journaliste à Bignona pour xibaaru.sn