Ultimate magazine theme for WordPress.

Capitaine Touré…le gendarme devenu servant de Sonko

3

Faut-il en rire ? Faut-il en pleurer ? Le gendarme Seydina Oumar Touré déchu de son grade et sanctionné par le Haut Commandement a cru bon de répondre à Xibaaru qui n’a fait que reprendre les accusations portées contre sa personne par l’éditorialiste Seydina Seck. Seydina Seck accuse le tristement célèbre Seydina Oumar Touré à qui on avait confié l’enquête sur le présumé viol de Adji Sarr par Ousmane Sonko, d’être la taupe de ce dernier au niveau de la Section de recherches de la gendarmerie nationale.

Selon Seydina Seck, « avant même que le leader de Pastef n’aille répondre à la convocation de la gendarmerie, après plusieurs dilatoires, le capitaine Touré distillait sur la place publique tous les actes d’accusations portés sur la personne de Sonko dans ce dossier. A l’époque, les éléments que balançait Ousmane Sonko dans la presse et sur les réseaux sociaux, étaient si précis, que cela avait alerté le Haut commandement de la gendarmerie nationale, convaincu que la tête de file de Pastef avait infiltré la Section de recherches jusqu’au plus haut niveau pour disposer ainsi d’éléments du dossier qui sont classés top secret…

Comme l’a révélé fort justement Seydina Seck, c’est à partir de ce moment que des éléments des services des renseignements ont été mis en branle, qui au terme de filatures, d’investigations, ont découvert que le tristement célèbre Seydina Oumar Touré était celui qui livrait tous les éléments du dossier à Ousmane Sonko. Non seulement, révèle Seydina Seck, des coups de fils étaient lancés à Ousmane Sonko par Seydina Oumar Touré, mais également des SMS lui ont été même délivrés la veille où le leader de Pastef devait répondre à la convocation de la Section de recherches, et que les deux hommes s’étaient rencontrés près de la Boulangerie jaune à Sacré-Cœur 3.

Voilà des accusations précises portés contre lui, auxquelles le sinistre individu nommé Seydina Oumar Touré qui est un déshonneur pour la gendarmerie, devrait au moins, ne serait-ce que par décence, répondre. Que non, la taupe de Sonko ignorant malhonnêtement la devise de la gendarmerie que porte en bandoulière fièrement tous les éléments dignes de ce corps : « Honneur et Patrie », a choisi d’ignorer honteusement toutes les accusations portées contre sa personne.

Au Sénégal, les principales missions de la gendarmerie sont de veiller à la sûreté publique et d’assurer le maintien de l’ordre et l’exécution des lois et règlements. C’est ce qu’on apprend à l’école de la gendarmerie, tous les dignes fils de la nation qui intègrent ce corps si noble. Il n’y a qu’un renégat de la trempe de Seydina Oumar Touré à ranger aux oubliettes, un tel sacerdoce, au point de faillir à sa mission en informant Ousmane Sonko de tous les éléments du dossier le concernant alors que le pays était en braises.

C’est de Seydina Oumar Touré que provenaient toutes les fuites du dossier sur cette affaire Ousmane Sonko – Adji Sarr. Seydina Oumar Touré s’empressait tout le temps d’informer à temps réel Ousmane Sonko qui exploitait malhonnêtement les informations à sa manière et ensuite les étalait sur la place publique afin d’exciter beaucoup plus les foules qui manifestaient violemment partout au Sénégal. Seydina Oumar Touré devrait être même poursuivi pour sa responsabilité dans la mort de 14 personnes lors de ces violentes manifestations du mois de mars 2021.

Réponse à Xibaaru : La lâcheté de Seydina Oumar Touré

Seydina Oumar Touré a suffisamment montré sa toute lâcheté et sa toute sa malhonnêteté. Il a cet art qui est d’esquiver toutes les interpellations qui lui sont portées. Pourquoi, n’accepte-t-il pas de répondre directement à Seydina Seck ? Pourquoi, s’attaque-t-il ignoblement à Xibaaru qui a exploité toutes les accusations pertinentes sur sa personne portées par Seydina Seck ?

La lâcheté de Seydina Oumar Touré qui décidément a beaucoup de choses à se reprocher sur cette affaire est telle qu’il a fait un droit de réponse non pas adressé à Xibaaru, mais à un autre site qui n’est nullement concerné par l’affaire mais qui l’a publié. Honte à cet homme. Seydina Oumar Touré est répugnant et fait déshonneur à la gendarmerie nationale dont il ne mérite pas de porter l’uniforme. Que se passerait-il au Sénégal, si tous les hommes de tenue se montraient si déloyaux et si infidèles à la République.

Des lugubres individus de la trempe de Seydina Oumar Touré dans les rangs des hommes de tenue, on en compte que sur les doigts d’une seule main au Sénégal. Sinon, que nous serait-il arrivé au Sénégal ?

Pour finir Seydina Oumar Touré devrait regarder par deux fois, avant de nous faire des leçons en matière de journalisme. Lui qui foule aux pieds tous les enseignements qu’il a appris durant sa formation à la gendarmerie, et qui trahit la République.

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (3)