Ultimate magazine theme for WordPress.

Comment Adji Sarr a rendu Sonko violent…Un secret jamais révélé

1

Tous les Sénégalais d’ici et de la diaspora ont remarqué que depuis l’éclatement de l’affaire du viol, Ousmane Sonko n’attaque plus Macky SALL sur sa gestion. Depuis Mars 2021, Ousmane Sonko ne parle plus de développement. Les questions d’éducation, de santé, d’économie, de développement, d’agriculture, d’élevage etc…sont absentes de son discours. A cause de Adji Sarr, le leader de PASTEF n’a plus de projet de développement pour le Sénégal. Sonko ne parle plus de programme ni de projet.

De mars 2021 à nos jours, Sonko s’est adressé aux sénégalais plus de 18 fois à travers des conférences de presse pour répéter les mêmes mots qui dévoilent sa préoccupation face aux accusations de Adji Sarr…

adji
Sonko s’adresse encore et encore aux Sénégalais

Plus le mensonge est gros, plus ça passe. Cela Sonko l’a bien compris. Ainsi il parlera d’une audience entre Adji Sarr et Macky. Il révèlera avoir arrêté un policier espion chez lui. Il vient d’inventer une tentative d’assassinat après avoir accusé le pouvoir en 2019 d’avoir tenté d’assassiner sa maman. Auparavant il avait accusé le pouvoir d’avoir tué sa militante Mariama Sagna assassinée par des charretiers après un meeting de Pastef. Sonko ira jusqu’à orchestrer le saccage de sa permanence à Yoff avant d’atterrir dans les locaux de Atepa sur la VDN.

Sonko refusera d’assister à l’acceuil des lions champions d’Afrique. C’est ce même Sonko qui fête la victoire de Casa Sport dont le gardien de but est à l’équipe nationale A.

Il boycotte la venue de Serigne Mountakha à Dakar et refuse de respecter les 03 jours de deuil national après la mort des bébés à Tivaouane. Comme si Sonko défiait Touba et Tivaouane. Il appelle à déloger le chef de l’État.

Ousmane Sonko avait déclaré que Khalifa SALL sera candidat aux législatives « par la force ». Il n’en parle plus d’ailleurs car Khalifa a déjà digéré cette pilule.

Le maire de Ziguinchor s’attaquera à toutes les institutions de la République : Gouvernement, Assemblée, Police, Armée, Gendarmerie, Justice, Conseil constitutionnel etc…

Le vœu de Sonko c’est de voir le Sénégal et les Sénégalais effacés du globe terrestre pour qu’on ne parle plus du procès de Adji Sarr. En plus il en a assez de signer chaque semaine au tribunal.

Sonko a deux souhaits ardents : la mort de Adji Sarr ou l’annulation du procès.

C’est seulement si ses vœux se réalisaient qu’il deviendrait un homme normal avec toutes ses facultés.

Il se bat pour réunir les conditions d’une annulation du procès et qu’on en parle plus. Il sait qu’il risque de passer le reste de sa vie en prison si le viol est confirmé. Il s’agit d’un délit criminalisé.

En appelant à l’insurrection, il pense pouvoir renverser le régime pour que ce procès ne soit pas organisé par les dirigeants qui seront à la tête du prochain pouvoir qui naitra de la chute de Macky Sall.

Sonko est prêt à tout. Il est même capable de proposer discrètement à Adji Sarr un mariage pour enterrer le dossier. Son problème, c’est qu’il ne peut pas accéder à la fille.

Et si Adji Sarr retirait sa plainte contre Ousmane Sonko ?

adji
Adji Sarr (à gauche) et Ousmane Sonko (à droite)

Adji Sarr a rendu Sonko violent. Elle l’a transformé en rebelle. Le Sonko de 2021 à 2022, est différent du Sonko de 2016 à 2021. Le monsieur s’est perdu. Il souffre de l’intérieur, perd du poids et a récolté de cette affaire une hypoglycémie.

Ousmane Sonko n’écartera pas de s’allier avec les rebelles déchus des camps de Salif Sadio et César Atoute Badiate pour mener sa bataille contre Adji Sarr en terre Dakaroise.

Si Adji Sarr avait retiré sa plainte, les Sénégalais verraient un Sonko très résilient. Sans cela, attendez vous à tout : manifestations, meurtres ciblés, attaques de domiciles, insultes, mensonges, voitures piégées, brefs ! Ce Sonko n’écarte pas de créer un groupe armé pour sauver sa peau. Seule Adji Sarr détient la clé de la solution maintenant.

Devenu rebelle, seule Adji Sarr peut nous ramener ce Ousmane Sonko patriote qui appelait à la paix, conseillait aux jeunes de ne pas se sacrifier pour les politiciens.

Adji Yewwil askanwi

UN SENEGALAIS QUI RÉFLÉCHIT

Afficher les commentaires (1)