Coronavirus : Brigitte Macron…contaminée par un ministre

Une semaine après le début du confinement pour lutter contre le coronavirus, les nerfs commencent déjà à être à bout. Et pourtant, il va falloir tenir encore, puisque le confinement sera très probablement prolongé. Alors que le Covid-19 touche des millions de personnes à travers le monde, les stars ne sont pas épargnées. Au gouvernement, plusieurs ministres ont été testés positifs au Covid-19, et Brigitte Macron a même été en contact avec l’un d’eux.

Dès le début, l’Elysée a pris des mesures de sécurité

La crise du coronavirus n’est pas encore prête à s’arrêter. Plusieurs ministres du gouvernement ont été testés positifs au Covid-19. « Il est décidé qu’il ne serrera plus de mains. Il est également décidé de nettoyer les objets qu’il utilise dans son bureau, de limiter le nombre de conseillers autour de lui. Ce protocole de vigilance va se resserrer encore plus, puisqu’il va être décidé assez rapidement que les conseillers n’auront plus le droit de venir dans son bureau » explique Nathalie Schuck, journaliste, dans un podcast parlant de la gestion de crise d’Emmanuel Macron et les conséquences sur sa vie. Des mesures qui ont servi au président de la République, qui n’est pas positif au coronavirus.

Brigitte Macron à deux doigts d’attraper le Covid-19

Alors que Brigitte Macron devait déjeuner le ministre de la Culture Franck Riester, ce dernier a été testé positif au coronavirus. Une annonce qui a eu pour conséquence un confinement immédiat du ministre de la Culture, et l’annulation du déjeuner. Grâce au test de Franck Riester, la première dame de France a évité de justesse la contamination. Nathalie Shuck précise que le président est quelques « qui traditionnellement se couche tard. Il envoie des sms jusqu’à 3,4 heures du matin, il dort peu… Or, là, il a compris que cela allait être un marathon. Que ce n’était pas une petite crise. Qu’on allait d’abord avoir une crise sanitaire […] doublée d’une crise économique, financière, gravissime, sans doute beaucoup plus grave que ce que le pays et le monde avaient connu en 2008 ».

Au moins, grâce au test préalable du ministre de la Culture, Brigitte Macron peut soutenir son mari dans cette nouvelle épreuve.