Corruption : Le CIO aussi va entamer une procédure Judiciaire contre Lamine Diack !

Lamine Diack est loin de voir le bout du tunnel dans ses déboires judiciaires. Alors qu’il est en procès à Paris, l’ex-président de l’IAAF devrait faire face à une autre procédure judiciaire au Comité international olympique (CIO).
Le CIO a décidé, après le procès IAAF, de le poursuivre pour corruption passive et abus de confiance. En effet, Lamine Diack est cité dans une affaire de «pots de vin» concernant l’attribution des Jeux Olympiques de Rio en 2016, renseigne Le Quotidien.
L’ancien gouverneur de Rio de Janeiro, Sergio Cabral, soutenait avoir soudoyé des délégués du Comité international olympique (CIO), parmi lesquels l’ex-athlète ukrainien Sergueï Bubka et l’ex-nageur russe Alexander Popov, pour obtenir l’organisation par Rio des JO 2016.
L’achat de voix, d’un montant de deux millions de dollars, a été arrangé avec l’aide de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme, Lamine Diack, a déclaré l’ancien gouverneur devant le juge fédéral en charge du dossier qui enquête sur les allégations de corruption dans la désignation de Rio.
Mais pour le moment Diack-père n’est pas encore mis en examen. Il devra prendre son mal en patience en attendant de voir le sort que lui réserve ce procès IAAF.