Covid-19 : Noo Lank invite l’État à s’appuyer sur les éléments scientifiques du BPE

Les activistes de Noo Lank

La pandémie de Covid-19 prend des proportions inquiétantes au Sénégal. Les autorités ont pris une batterie de mesures pour arrêter la propagation, mais celle-ci peine à faire effet. Pour Noo Lank  le gouvernement à adopter une approche éclairée en s’appuyant sur les éléments scientifiques dégagés par l’étude du Bureau de Prospective Economique (BPE).

Car selon le collectif, le BPE « a démontré que le couvre feu a été inutile, que le froid est un facteur d’augmentation des cas covid ainsi que les voyageurs venant de l’extérieur. La hausse de mortalité est le résultat de l’insuffisance des centres de traitement épidémiologique à faire face à cette augmentation due au froid », lit-on dans le communiqué reçu par Xibaaru.

Pour Noo Lank, l’urgence « serait donc de renforcer les centres de traitement épidémiologique pour la prise en charge des cas graves. Les cas baisseront avec la hausse des températures, toutes choses étant égales par ailleurs », r ajoute-t-il.

Avant de conclure : « En une étude, Moubarack et ses collègues ont apporté une lecture plus compréhensive que le comité national de gestion du covid. C’est cela la force de la science sur l’approche politicienne de la covid et les tâtonnements erratiques au sommet de l’Etat ».

Aliou Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire