Covid-19 : « Nous n’avons clairement pas atteint le pic de la pandémie », avertit l’Oms

Plus de 400.000 cas de Covid-19 ont été enregistrés à travers le monde rien que le week-end dernier, a alerté l’Organisation mondiale de la santé (Oms). « L’épidémie s’accélère et nous n’avons clairement pas atteint le pic de la pandémie », a averti le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Oms, lors d’une conférence de presse virtuelle.
Hier, l’Oms a recensé plus de 11,5 millions de cas dans le monde dont plus de 535.000 décès. Les Etats-Unis et le Brésil demeurent les deux pays les plus affectés par la Covid-19 aussi bien en termes de cas (respectivement plus de 2,8 millions et 1,6 million), que de décès (respectivement plus de 129.000 et plus de 64.000).
Le nombre de décès lié au coronavirus semble s’être stabilisé à l’échelle mondiale. En réalité, certains pays ont fait des progrès importants dans la réduction du nombre de morts, tandis que dans d’autres, les décès sont toujours en augmentation. Des disparités qui, selon le Dr. Tedros, ne sont pas le fruit du hasard. « Là où des progrès ont été accomplis dans la réduction des décès, les pays ont mis en œuvre des actions ciblées en direction des groupes les plus vulnérables, par exemple les personnes vivant dans des établissements de soins de longue durée », a-t-il rappelé.
« L’unité nationale et la solidarité mondiale sont plus importantes que jamais pour vaincre un ennemi commun, un virus qui a pris le monde en otage », a de nouveau répété le chef de l’Oms. « C’est notre seul moyen de sortir de cette pandémie ».
Libération Online