Crise à l’APR : Mimi Touré accélère…Amadou Ba décélère

Crise à l’APR : Se dirige-t-on vers une accalmie ?

Va-t-on vers une accalmie dans la crise au sein de l’Alliance pour la République (APR) ? Surnommée la « dame de fer), Mme Aminata Touré qui n’a pas l’habitude de se laisser marcher sur les pieds, a servi une citation directe pour diffamation contre un individu présomptueux, illustre inconnu de la scène politique qui cherche à se faire un nom parce que nommé à un poste de responsabilité par le Président Macky Sall. Nous voulons évidemment parler de ce sinistre personnage, Bara Ndiaye. Le Sénégal ne mérite de tomber si bas quand d’obscures personnages se retrouvent propulsés au-devant de la scène, et s’illustrent par des complots.

En tout cas, la plainte déposée par Mme Aminata Touré contre Bara Ndiaye permet de mesurer l’ampleur de la crise qui sévit à l’APR, en même temps qu’elle permet de baisser la tension. Peut-être, c’est ce qu’a compris Amadou Bâ qui appelle à la sérénité et au calme dans les rangs de l’APR.

Serein, Amadou Bâ, interpellé ce lundi 9 mars lors de son passage à l’Assemblée nationale, explique : « Ce qu’il faut retenir, c’est que le président m’a fait confiance, et m’a demandé de faire de la politique. Il n’y a vraiment pas de préoccupation. Maintenant, dans tout parti, il peut y avoir des frustrations, çà et là, justifiées ou pas. Nous tenterons d’apporter des éléments de solution. Je pense que c’est ce qui nous est demandé à travers ces actions que nous déplorons, et que nous condamnons. Peu importe l’action est là, il va falloir apporter des éléments de réponse, et c’est ce que nous ferons ».

Et de poursuivre : « Les difficultés vont avec les contingences mais ce n’est absolument rien. Ce qui est important, c’est de travailler en toute loyauté, et de n’être jamais pris à défaut ». Dans la même foulée, il compte rencontrer tous les militants de l’APR aux Parcelles assainies.

Une attitude qui démontre qu’au moment où des comploteurs font tout, profitant de leurs positions pour retenir en otage toute une nation, des responsables qui subissent toutes leurs intrigues, ne veulent être déviés de leur choix qui est de travailler pour le Sénégal.

La rédaction de Xibaaru