Ultimate magazine theme for WordPress.

Débat télévisé : Ansoumana Dione corrige Diouf Sarr

Ansoumana Dione (à gauche) et le ministre Abdoulaye Diouf Sarr (à droite)
0
Locales et débat télévisé : Ansoumana DIONE rectifie Abdoulaye DIOUF SARR. (Lettre ouverte)

Monsieur le Ministre,
Dans une émission, diffusée sur une chaîne de télévision de la place, vous avez souhaité avoir un débat avec le candidat Barthélémy DIAS que vous considérez comme étant votre principal adversaire, aux élections locales du 23 janvier 2022. Vous êtes entrain de vous tromper, lourdement. Car, vous êtes six concurrents à Dakar et il appartient aux électeurs de choisir la personnalité qui aura la noble mission de diriger cette prestigieuse Institution municipale.
Vous l’ignorez. Mais, le débat ne peut se faire qu’avec les populations, sur leurs préoccupations dont les problèmes d’insalubrité, d’insécurité, en passant par les besoins en matière de santé et d’action sociale, sans oublier le grave phénomène de l’errance des malades mentaux, entre autres. Vous voulez un débat ? Alors, veuillez éclairer notre lanterne sur votre programme à propos des personnes souffrant de troubles mentaux, d’insuffisance rénale, par exemple.
En sollicitant ouvertement un débat télévisé, cela prouve nettement votre manque total de confiance, pour ces élections locales que vous avez perdues d’avance. Egalement, dans vos propos, vous avez dit que vous quitterez le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, si vous gagnez à Dakar. Qu’allez-vous faire maintenant en cas de défaite ? Le système sanitaire vous appartient-il ou ce n’est plus le chef de l’Etat qui nomme aux emplois civils et militaires ?
Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations les meilleures.
Rufisque, le 13 janvier 2022,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)
laissez un commentaire