Ultimate magazine theme for WordPress.

Décès imam Ndao : un membre de Pastef accuse L’Observateur

0

Dans un post intitulé « Mes condoléances au peuple sénégalais » et illustré par des Unes de L’Observateur, Bassirou Diomaye Faye s’est rappelé du défunt Imam Ndao. En sus, il s’en est pris au dit média. Lequel, selon lui, a participé à une des plus grandes injustices de ces dernières années au Sénégal.

Voici l’intégralité de son post sur Facebook :

MES CONDOLÉANCES AU PEUPLE SÉNÉGALAIS
Au courant du mois de juin 2022, j’ai reçu plusieurs audios de Imam Aliou Ndao (Qu’Allah lui pardonne et lui ouvre les portes du Paradis. Amen). Il s’était procuré mon numéro, je ne sais par qui ni comment…
Mais, le message que j’ai écouté n’a pas laissé de doute quant à l’authenticité de sa voix. Un timbre unique. Une voix remplie de sagesse…
Sa lecture de la situation politique tendue d’avant législatives, son offre de médiation entre le pouvoir et l’opposition témoignait d’une forte préoccupation pour la stabilité du pays…
Quand je pense à quel point cet homme a été trainé dans la boue, son honneur souillé, sa liberté confisquée sans parler des tortures subies pendant deux (02) années et huit (08) mois, je me dis juste, que j’espère qu’il a pardonné, notamment à ceux qui, en désinformant une opinion crédule, ont tenté de blanchir cette suprême injustice…
PS: Depuis quelques temps, quand je tombe sur des UNES aussi lâches et cruelles, je me fais le devoir de relever, la date et l’auteur de l’article.
Pourquoi je le fais?
Pour identifier certains mercenaires grassement payés qui se couvrent du manteau déshumanisé d’un quotidien pour attenter à l’honneur d’innocentes personnes. Certains menteurs ne doivent pas rester d’illustres anonymes…même s’ils écrivaient sous un pseudonyme.
ALLAHUMA IGHFIRLAHU WARKHAMKHU. AMINE
Bassirou Diomaye Faye
laissez un commentaire