Eva marie Coll Seck révèle le montant payés par les sociétés de Gaz et de Pétrole

La contribution des industries extractives à l’économie nationale en 2018 se chiffre à 122 milliards 200 millions de francs CFA, soit 4,6% du budget de l’Etat, a révélé mardi la présidente du Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (CN-ITIE), Awa Marie Coll Seck.

Elle dévoilait le rapport ITIE 2018, lequel présente la contribution des entreprises extractives (minières, pétrolières et gazières), détentrices d’un titre actif au 31 décembre 2018, dans les exportations, le budget de l’Etat, le PIB et l’emploi.

‘’Les résultats du présent Rapport ITIE font état d’une contribution globale de 122,2 milliards de FCFA pour l’année 2018’’, a-t-elle déclaré, à l’occasion de l’atelier de partage du rapport national de l’l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), portant sur les données fiscales de 2018.

’’L’objectif de cet exercice est de garantir un accès démocratique aux informations contenues dans le Rapport ITIE en vue de favoriser leur appropriation par toutes les parties prenantes et de promouvoir le débat public’’, a-t-elle souligné.

Selon Awa Marie Coll Seck, la forte contribution notée en 2018, est portée par le secteur minier et celui des hydrocarbures, respectivement à hauteur de 113 milliards 500 millions francs CFA et huit milliards sept cents millions de francs CFA. Ce qui établit la contribution globale du secteur extractif au budget de l’Etat du Sénégal à 4,6%.