Ultimate magazine theme for WordPress.

France : il tue sa femme devant son fils…puis se suicide

Le drame a eu lieu dans cette villa à Montaren-et-Saint-Médiers, samedi soir
0

Dans le Gard, une femme a été tuée à coups de couteau et par arme à feu par son mari qui s’est suicidé… ce que l’on sait de ce drame près d’Uzès

Une femme âgée de 35 ans a été tuée par arme à feu et arme blanche dans sa maison, à Montaren-et-Saint-Médiers, dans la soirée de ce samedi 12 novembre. Son mari, qui serait l’auteur de ce crime, s’est ensuite donné la mort.

Encore un drame lié à des violences conjugales. Ce samedi 12 novembre vers 21 heures, dans cette villa située près du stade de football à Montaren-et-Saint-Médiers, Edwige, une femme âgée de 35 ans a été tuée à coups de couteau puis par arme à feu. Son mari, Jean-François, 42 ans serait l’auteur de ce crime. Il s’est donné la mort avec son fusil de chasse. L’un des deux enfants du couple a donné l’alerte.

À l’arrivée des secours, le mari était encore conscient

Le père de l’enfant aurait demandé à son fils âgé de 9 ans de rejoindre la maison des voisins d’en face avant de se donner la mort. Le petit garçon aurait donc assisté à une partie de cette scène de violences. L’aînée des enfants, une adolescente était partie au cinéma et a pris connaissance du drame à son retour.

« C’est mon fils qui a pris en charge le petit », confie la voisine d’en face très émue qui connaissait bien le couple et les deux enfants.   » Lorsque les ambulances, les pompiers, les secours, les gendarmes puis ceux qui étaient avec des combinaisons blanches (NDLR : les techniciens en identification criminelle) sont arrivés sur place, il y avait un grand silence, confie une autre riveraine qui réside dans cette impasse depuis quelques années. C’était pesant, impressionnant.»

Lorsque les secours arrivent sur les lieux du drame, la femme est décédée des suites de ses blessures par arme à feu et arme blanche, confirme la procureure Cécile Gensac. Le mari est grièvement blessé par un tir d’arme à feu. « Un fusil de chasse a été retrouvé à ses côtés », précise la procureure Cécile Gensac.  « Encore conscient », cet homme grièvement blessé a été secouru par les gendarmes qui lui ont apporté les premiers soins puis par les pompiers. Il est décédé des suites de ses blessures.

Les deux enfants du couple pris en charge…

Les deux enfants du couple ont été pris en charge par la cellule de crise et le service des urgences pédiatriques de l’hôpital.

Restent beaucoup de questions sur le déroulement de cette soirée et les raisons de ce drame. Cette femme qui a été tuée ce samedi soir  travaillait chez Haribo. Elle a fait toute sa scolarité à Uzès. C’était une jeune femme qui aimait chanter. Son mari qui s’est donné la mort travaillait apparemment dans la maçonnerie et le bâtiment.

La suite des investigations est confiée aux gendarmes de la brigade d’Uzès et de  la brigade de recherches de Bagnols-sur-Cèze. Une autopsie est prévue ce mardi.   « L’enquête devrait permettre d’établir les circonstances exactes du passage à l’acte ainsi que les causes », rappelle la procureure. Selon la magistrate, « aucune autre personne ne paraît pouvoir être mise en cause dans le déroulement des faits. »

Source Midilibre

laissez un commentaire