Guy Marius avertit : « La tromperie monétaire ne passera pas »

Guy Marius Sagna coordonnateur du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (FRAPP)

CFA, « DU COLONIAL QUI DURE, ET UNE MONNAIE POUR LE SIGNIFIER »…Par Guy Marius Sagna, 

 

Le 11 janvier 1994, il y a 27 ans, le ministre français de la coopération rassemble les chefs d’États africains en présence des DG du FMI et de la Banque Mondiale pour leur annoncer la dévaluation à 50% du franc CFA.

Officiellement, la réunion était convoquée pour régler le problème de la mauvaise gestion de la compagnie « Air Afrique ».

27 ans après, les Macky, Ouattara, Talon…ces contrefaçons de Macron, vrais valets de la France impérialiste d’esprit et de vocation continuent à défendre l’occupation monétaire française de nos pays.

La mobilisation de la rue africaine a posé l’exigence de la décolonisation monétaire. Les nouveaux Senghor et Houphouët-Boigny conspirent avec l’actuel De Gaulle pour poursuivre le néocolonialisme sous la forme de l’ECO Macron-Ouattarra.

La cosmétique monétaire ne passera pas!

La tromperie monétaire ne passera pas!

Pour la souveraineté monétaire,

FRANCE DÉGAGE!

La lutte continue.

Luttons pour la sortie totale de la France de nos affaires monétaires !

DON’T AGONISE, ORGANISE !

Ensemble nous vaincrons.

Guy Marius Sagna

laissez un commentaire