Bassirou Dieng adresse 7 questions à Samuel Sarr…

Quelques questions à Samuel Sarr…Par Bassirou Dieng

En parcourant le texte que tu as signé au nom de ta « Fantômas » militante, je n’ai pas pu m’empêcher de m’accorder quelques tranches de rigolades. Ton style de pouilleux ne fait qu’un, tellement ça reflète ton niveau académique. Et si tu n’avais pas cité mon nom à maintes reprises dans ton gribouillis, je ne t’offrirais pas ce plaisir de te réponde. Tes propos étant ridicules. Et dire que ça vient d’un ancien ministre…. D’ailleurs, tu devrais avoir le courage de mettre ton nom au bas du texte. Mais bon, je comprends pourquoi tu n’as pas pu. Ce, dès lors qu’il te faut plus de c… pour affronter à visage découvert Mme Aminata Touré dite Mimi. Toi et beaucoup d’autres pouilleux de ton espèce. Elle hante votre esprit. Sa présence sur la scène politico-sociale vous dérange. Nous nous rappelions d’ailleurs, en 2014, quand Mme Aminata Touré a été remerciée de la Primature, ta béate jubilation. «Mimi mi ngi dem, Mimi mi ngi dem… Al Hamdoulillah». C’est ce message que tu avais envoyé à la plupart de tes contacts. Tu étais content parce que tu avais tellement peur de cette dame courageuse et combattante. Ce n’est plus un secret de polichinelle. Tous les Sénégalais savent que toi et tes « amis » ont une peur bleue pour cette brave et digne dame. Vous n’oserez jamais l’affronter. Parce que vous ne bossez pas dans la même catégorie. « Dalène na raw sani cravache bi ». Je ne vais pas terminer sans vous interpeller sur ces questions qui taraudent l’esprit de tous les sénégalais :

1/ Samuel, faites-vous partie des assassins de Me Babacar Sèye ?

2/ Samuel, est-ce vrai que la drogue qui avait été retrouvée par devers ton garde du corps d’alors était destinée à ta consommation comme l’avait déclaré ce dernier aux limiers ?

3/ Samuel, est-ce vrai qu’en 2011, vous « coupiez » délibérément le courant électrique de la Senelec, plongeant ainsi le Sénégal dans la pénombre, juste pour protester contre l’emprisonnement de ton père adoptif Pierre Aim ?

4/ Samuel, est-ce que tu as détourné 5 milliards de la Senelec au lendemain de ta nomination à la tête de cette société nationale ?

5/ Samuel, combien de milliards tu as soustrait à la SAR. Donc à toute la collectivité nationale lors de l’importation, en 2008, d’une cargaison de 122 222 tonnes de pétrole brut auprès du fournisseur Arcadia Petroleum Limited (APL), qui l’a expédié à partir du Nigeria, à bord du « M/T OLINDA » ?

6/ Selon l’IGE, quatorze (14) cargaisons (9 en 2008 et 5 en 2009) ont été importées exactement dans les mêmes conditions et auprès du même fournisseur, pour une valeur globale de quatre cent quatre-vingt-quinze milliards trois cent soixante-cinq millions (495 365 000 000) de francs CFA. Qu’en est-il réellement ?

7/ Samuel, nous avons été surpris de savoir que ce même fournisseur, APL, avait été choisi « sur votre simple instruction adressée à l’ex-Président du Conseil d’Administration de la SAR par lettre confidentielle n° 00159/ME/CAB du 05 mai 2008 ». Pire, dans cette fameuse lettre, vous demandez que « la SAR ne fasse pas d’appel d’offres pour son approvisionnement en pétrole brut, invoquant un contrat de gouvernement à gouvernement ‘’G to G’’ supposé lier le Nigeria au Sénégal dans le domaine de la fourniture de pétrole brut ». Or, ce contrat ‘’G to G’’ n’a laissé aucune trace à la SAR, où il était inconnu de tous les responsables de la Société comme de votre successeur. Est-ce seulement le fruit de votre seule imagination pour s’enrichir rapidement et largement ?

Tout le Sénégal attend avec impatience une réponse sincère et véridique à ces interpellations. Soyez pour une fois honnête et dites-nous combien vous avez « volé » au Sénégal et aux Sénégalais…

Bassirou DIENG, Responsable Associatif à Diamaguene/DiackSao

laissez un commentaire