Habib Sy rend hommage à feu Moustapha Sourang

J’ai essentiellement, entretenu une relation à deux dimensions avec le professeur Moustapha Sourang, qui vient d’être rappelé à Dieu.
Fraichement venu de Bordeaux, il m’a enseigné le Droit International, en 3e année, à la faculté de Droit et de Sciences Economiques de l’UCAD.
Etudiants, nous nous délections de la matière du Droit au Développement qu’il nous enseignait pour la première fois, avec élégance.
Fidèles à notre habitude à l’endroit de nos professeurs, nous lui avions donné le sobriquet de ‘l’idée de base. »
Une expression qu’il se plaisait répéter pendant ses cours.
Plus tard, en 2002, nous nous partagions la table du Conseil des ministres, autour du Président Abdoulaye Wade.
Il m’entoura d’une grande affection, heureux et fière de retrouver son ancien étudiant à cette station élevée de l’Etat.
Ainsi, le destin a voulu que je sois son étudiant, puis son collègue.
A l’université, aussi bien que dans le gouvernement, il est demeuré le même homme.
Intelligent, compètent, humble, discret, sobre, attentionné, respectueux, il a vécu, pleinement utile pour la société et pour l’Etat.
Je présente mes condoléances à sa famille, à la communauté universitaire, et aux Présidents Abdoulaye Wade et Macky Sall.
Que Dieu l’accueille dans Son Paradis Firdawsi.
Habib Sy,
Ancien ministre d’Etat