Ultimate magazine theme for WordPress.

Incroyable ! L’invention sur Sonko qui va brûler le pays…signée par

2

Les Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité veulent être les prochains à diriger la destinée du Sénégal. Mais cette tâche ne sera pas facile. Ousmane Sonko est l’un des leaders les plus contestés du pays. Et Pastef est le principal responsable de cet état de fait. Ce parti est devenu l’incarnation de l’extrémisme sous toutes ses formes. S’il ne change pas de manière de faire, le maire de Ziguinchor risque de manquer encore le rendez-vous de 2024.

sonkoLa mouvance présidentielle est devenue le refuge des personnes les plus détestables de la société. Voleurs, trafiquants et mêmes ratés de la société y sont hébergés. Mais Benno Bokk Yakaar n’est rien comparée à Pastef. Ce parti est devenu l’antre de l’extrémisme politique. Pour défendre Ousmane Sonko, ses membres sont prêts à retourner le pays. Ils attaquent et insulte toutes les personnes qui ne partagent pas les mêmes idéologies que le patriote en chef.

Voici un responsable de Pastef qui menace grandement la sécurité de Sonko

Les membres de Pastef vivent constamment dans le complot. Il voit le mal dans tout ce qui arrive à Sonko. Bassirou Diomaye Faye fait partie de ces théoriciens du chaos. Sa dernière sortie est une véritable catastrophe. Selon le président du mouvement national des cadres patriotes (MONCAP), un projet d’empoisonnement de Ousmane Sonko est en élaboration. Et selon lui, des puissances étrangères seraient derrière ce projet. « Nous sommes aussi au courant du projet d’empoisonnement du PROS avec l’aide de services secrets extérieurs de deux pays », a-t-il dit.

Cette déclaration dangereuse peut allumer le feu qui brûlera ce pays. Ces genres de réflexions sont à l’origine des quatorze (14) morts de mars 2021. L’idée d’un complot politique était tellement agitée que les jeunes ont oublié le côté judiciaire de cette affaire. Maintenant que le dossier de viol est relancé, on cherche un autre front pour divertir la galerie. Mais avancer un empoisonnement peut faire sombrer le pays dans le chaos. Le paravent de l’empoisonnement est mis en place pour tuer les effets que pourraient produire les auditions du leader de Pastef, Ousmane Sonko.

Bassirou Diomaye Faye est devenu un coutumier des faits. Il est le principal théoricien du « complot » contre Sonko. On se rappelle que le même Bassirou Diomaye avait soutenu qu’on leur avait dit que Sonko serait piégé dans un salon et plus précisément à Sweet Beauty. Et Pastef peine toujours à démontrer ce que le Président du Moncap a dit. Cette fois-ci, Bassirou Diomaye devrait prouver aux sénégalais la véracité de ces graves accusations qui risquent de brûler le pays si quelque chose arrive à Sonko.

sonko
Les leaders du Pastef Ousmane Sonko (gauche) et Bassirou Diomaye Faye (à droite)

Bassirou Diomaye Faye doit être neutralisé. Ses projets d’assassinat contre Sonko sont devenus un véritable problème de sécurité. Après le mensonge de Ziguinchor en 2021, c’est au tour des services secrets étrangers d’être jetés en pâture. Mais sa position est normale. Humilié par certains jeunes de Ndiaganiao, Bassirou Diomaye veut se relancer.

Mais en attendant, Ousmane Sonko devrait prendre toutes les précautions pendant que ces hommes de confiance ou « gorilles » sont en prison. La plus grande menace contre lui viendra de Pastef. Avec toutes les idées fractionnistes qu’il véhicule, Pastef est devenu un véritable danger pour la stabilité de ce pays. Des leaders immatures avancent les théories les plus folles uniquement pour arriver au pouvoir.

C’est ce côté sombre de Pastef qui fait peur aux sénégalais. Ce parti n’a que le complot et la vengeance sur le bout de la langue. Confier l’avenir du Sénégal à des patriotes qui ne connaissent pas le véritable sens du patriotisme serait la plus grande erreur que les sénégalais feraient…

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (2)