Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko paralyse le Sénégal…un très mauvais signe pour lui en 2024

6

Le vrai visage de Sonko a terrorisé une bonne partie de la capitale sénégalaise et les craintes se sont ressenties en divers endroits du pays. Ousmane Sonko au tribunal et le pays tout entier de se retrouver dans une profonde détresse. Les écoles fermées, les marchands ambulants se sont mis au repos forcé, les magasins ont baissé leurs rideaux et des transporteurs ont préféré mettre leurs véhicules au parking pour éviter les vendettas de rue. Tout un pays ankylosé pour la sortie d’un seul homme, Ousmane Sonko. Cette situation pourrait avoir raison de lui en 2024 car les Sénégalais votent pour l’espoir et non la terreur…

sonkoIl n’est pas un homme à présenter. Depuis qu’il a surgi sur la scène politique nationale, et s’est retrouvé accidentellement comme étant le principal leader de l’opposition, Ousmane Sonko se fait le malin plaisir à vouloir répandre la terreur. En quelque sorte, il se comporte comme étant celui qui dicte sa loi au Sénégal. Ousmane Sonko veut être celui qui doit tout contrôler même celui qui doit tousser au Sénégal !

Un seul homme, il y a cinq ans, insignifiant au Sénégal, qui avait été élu député par la seule grâce de la loi du plus fort reste, se retrouve aujourd’hui dans la position de celui qui répand la terreur au Sénégal. Ousmane Sonko a entre temps poussé des ailes, à cause de la maladresse du régime du Président de la République Macky Sall. Le régime avait pensé écarter Karim Wade ainsi que Khalifa Sall de la course à la présidentielle de 2019, tout en pensant rendant crédible cette élection en validant les candidatures de Idrissa Seck et de Ousmane Sonko dont il pensait que la pilule allait être rendue moins amère.

Très grosse bourde ! La nature ayant horreur du vide, c’est Ousmane Sonko, à cause de la sortie stupide de Moustapha Cissé Lô qui avait traité tous les ressortissants de la Casamance de rebelles, qui allait bénéficier d’un très bel élan de solidarité pour se retrouver à la troisième place à l’issue de cette élection présidentielle de 2019, derrière Macky Sall et Idrissa Seck. Surtout que par la suite, Idrissa Seck a rejoint le pouvoir…

sonkoEt les meilleurs qui faisaient sa propagande, on ne sait comment ils ont été si stupides à ce point, se sont mis à lui répondre dans toutes ses stupides sorties, au point de lui accorder toute une considération. A la limite, aux yeux de l’opinion publique sénégalaise, Ousmane Sonko était devenu celui qui faisait peur au régime du Président Macky Sall. D’ailleurs lui, il l’a bien démontré depuis que par la maladresse des membres du pouvoir, on lui a taillé la peau de celui qui était le principal opposant sénégalais.

Ousmane Sonko aime propager la terreur. La preuve, après avoir entretenu le suspense, s’il allait oui ou non répondre à la convocation du Doyen des juges d’instruction, il a même fait dans la simulation en appelant au calme, après avoir appelé ses partisans à ne pas le suivre au tribunal. Ousmane Sonko fait de la manipulation. Il a jusqu’ici démontré qu’il est un individu « satanique ». A cause de lui, à force d’avoir manipulé l’opinion, des manifestations violentes ayant causé la mort de 14 Sénégalais se sont déroulées au mois de mars 2021.

Le leader du Pastef est un homme qui fait l’apologie de la violence, rien que pour accéder au pouvoir si facilement. Il se trompe lourdement. Au contraire, le Sénégal est un pays de paix. Le peuple tout entier vomit tous ceux qui appellent à la violence. Et Ousmane Sonko traîne la casserole d’être un homme qui veut semer la terreur, rien que pour accéder au pouvoir. Et les Sénégalais réfléchiront par deux fois avant de confier leur espoir à quelqu’un qui ne parle que de vendetta et de chasse aux sorcières.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (6)