Ultimate magazine theme for WordPress.

Kaolack : Le mari poignarde sa femme et écope de 12 ans de réclusion criminelle

Le criminel écope de la perpétuité
0

Moustapha Sall aura tout le temps pour méditer sur ses actes. Le 27 novembre 2018, il avait poignardé à mort sa femme qui lui demandait le divorce. Le drame a eu lieu au quartier Bongré de Kaolack, rapporte « Vox populi ».

Mbossé Thiam, ne supportant plus son mari Moustapha Sall, avait demandé le divorce. Ce que son mari a refusé, jusqu’au jour où il décida d’en finir une bonne fois pour toutes avec sa femme, en lui ôtant la vie. L’époux a attendu que sa femme soit partie au travail pour ensuite la rejoindre sur place pour lui régler son compte au moment de la pause. Cette dernière, étant sans défense, il lui a assené des coups de couteau au ventre jusqu’à ce que mort s’ensuive avant de prendre la fuite.

C’est en Mauritanie que les limiers embusqués l’ont arrêté, alors qu’il tentait d’échapper à la justice sénégalaise.

Hier, devant la chambre correctionnelle de Kaolack, le mis en cause a reconnu les faits tout en réfutant la préméditation. Il est poursuivi pour homicide volontaire et port d’arme sans autorisation administrative par le procureur général. Le maitre des poursuites a ainsi requis la perpétuité contre le présumé meurtrier. Il s’en est sorti avec 12 ans de réclusion criminelle.

laissez un commentaire