Karim Wade et Ousmane Sonko…les grands menteurs du Sénégal

Déclarations, sorties : Les errements de Ousmane Sonko et de Karim Wade

Ousmane Sonko tout comme Karim Wade ont ceci en commun. La légèreté dont ils font montre dans certains de leurs propos qui ne sont souvent que du vent. Tenez, le leader du Pastef/Les patriotes, Ousmane Sonko aime faire des déclarations fantaisistes qui comme ballons de Baudruche finissent toujours par faire pschitt.  Dans l’affaire des 94 milliards de FCFA du Titre foncier 1451R, Ousmane Sonko y allé de toutes sortes de déclarations, les unes plus spectaculaires que les autres. Comme se plait tant à le dire Me El Hadj Diouf, à la fin, on s’est retrouvé avec « 94 milliards de mensonges ».

Ousmane Sonko n’a jamais réussi à apporter la moindre preuve de tout ce qu’il avançait dans ce dossier, ni face à l’opinion, ni devant la Commission d’enquête parlementaire dont il n’a jamais voulu répondre à la convocation. Alors que l’on continue toujours d’épiloguer sur cette affaire de ses « 94 mensonges », le leader du Pastef/Les patriotes qui nous a encore sorti toutes sortes de balivernes sur le pétrole et le gaz découverts au Sénégal, annonce la tenue d’une conférence de presse, ce mercredi 28 août.

Cette fois, Ousmane Sonko promet des révélations autour du fer de la Falémé attribué au sidérurgiste turc Tosyali. Comme toujours, il faut s’attendre à beaucoup d’annonces spectaculaires de sa part, comme il en raffole, mais toujours loin de la vérité.

Karim Wade

Du Qatar où il se trouve se permettant de faire de temps en temps quelques petites escapades vers certaines destinations, Karim Wade ne manque souvent de se signaler à l’attention des Sénégalais. Quitte à faire des annonces dont il sait qu’elles resteront sans lendemains. Alors qu’il avait été désigné candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS) à l’élection présidentielle de février 2019, Karim Wade qui savait pourtant qu’il n’allait jamais oser mettre les pieds sur le sol national afin de solliciter le suffrage des Sénégalais, promettait dans une déclaration publique, lors de la korité 2018. « Je suis en route pour faire face à mes devoirs et mériter la confiance de ceux qui m’ont investi et de tous ceux qui sont décidés à m’accompagner. »

Le désormais ex-numéro 2 du PDS, Oumar Sarr dans une récente interview, relate que non content de la situation dans laquelle il s’est jeté, Karim Wade s’est mis à attaquer tout le monde dans son parti et à dénigrer certains responsables, comme si c’étaient eux les coupables de son absence au Sénégal. Oumar Sarr poursuit : « Il déclara à qui veut l’entendre qu’il a des dossiers-bombes contre Macky Sall auxquels il est le seul à croire. Il téléphona par Whats’App aux uns et aux autres, glana des informations par-ci, par-là et fit croire qu’il était informé de tout, alors qu’il n’est au courant de rien. La preuve, d’ailleurs, est faite avec certains éléments proposés au Secrétariat national. »

Ousmane Sonko comme Karim Wade, à force de se lancer dans certaines de leurs déclarations dont eux seuls ont les secrets, finissent par lasser les Sénégalais qui eux savent distinguer le vrai du faux.

La rédaction de Xibaaru