Kédougou : Tabaski 2019, célébrée sous le signe de la foi et de la tolérance

A Madina Kénioto, la prière des deux raakas a été dirigée par l’Imam El hadj Ousmane Diaby qui a donné dans son sermon une place de choix à la foi en Allah, l’entraide, à la tolérance et à la cohésion sociale.

A Madina Kénioto, village situé à 2 km au nord-est de la commune de Kédougou, c’est l’imam Ansoumane Diaby qui a dirigé la prière des deux raakaas. La prière a démarré aux environs de 9 h 15 peu après l’arrivée des autorités administratives représentées par M Moustapha Diaw préfet de Kédougou, Lieutenant Aliou Diallo, chef de service de la brigade mobile de la Douane, du commandant de la Brigade de gendarmerie de Kédougou et de M Baba Bitèye, le représentant du maire de la commune de Kédougou.

Kédougou

Dans son sermon, l’imam El hadj Ousmane Diaby a rappelé l’importance de la tabaski et les conditions exigées pour le sacrifice du bélier avant d’exhorter les fidèles au respect de la parole divine, à la solidarité et à la cohésion sociale. Il a également formulé des prières pour la santé, le maintien de la paix, de l’unité, du partage et de la solidarité dans la région de Kédougou.

« Nous avons l’habitude à pareilles occasions de venir représenter l’Etat. Au nom du chef de l’Etat, nous avons porté la parole du gouvernement pour remercier le calife pour tout ce qu’il est en train de faire dans sa localité mais au-delà, la commune voire le département. C’est une occasion pour magnifier les relations qui existent entre les autorités religieuses et l’administration. C’est une occasion pour solliciter des prières pour un bon hivernage mais également pour repousser le mauvais sort. Récemment, on a enregistré beaucoup d’accidents dans le département. Nous avons sollicité des prières pour apporter une réponse religieuse à ces types de phénomènes qui, malheureusement ont couté la vie de nos concitoyens » a souligné M Moustapha Diaw, préfet de Kédougou

Il a demandé à l’imam de formuler des prières pour la paix dans le département, dans la région de Kédougou et dans la sous-région

En réponse au représentant de l’administration, l’imam El hadj Ousmane Diaby a magnifié la collaboration entre chefs religieux et administration. Il a exhorté les autorités à continuer à rester à l’écoute et au service de la population. L’imam a formulé des prières pour le développement de la région de Kédougou, la paix.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn