Ultimate magazine theme for WordPress.

La malédiction Adji Sarr frappe Sonko…Yewwi est maudit

0

Incroyable ce qui se passe dans la coalition de l’opposition radicale Yewwi Askan Wi dont la liste nationale (proportionnelle) au Législatives est pilotée par le leader du parti Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF), Ousmane Sonko. Des bêtises inimaginables se succèdent. La dernière en date est l’erreur monumentale commise par ladite coalition sur sa liste départementale (majoritaire) de Dakar. Une entrave à la parité. Une faute impardonnable ! Pour certains, l’ombre de Adji Sarr plane sur les troubles de Yewwi Askan wi et plus précisément sur sa tête de liste nationale.

Adji Sarr est une femme blessée. Elle a été violée et sodomisée à plusieurs reprises. Elle a identifié son violeur. Et pourtant ce dernier l’avait menacée de mort si elle parlait ; il disait qu’il était puissant et intouchable. Et il avait raison car quand Adji sarr a identifié le député Sonko, le pays était à feu et à sang. On a dénombré 14 morts. Des jeunes qui défendaient un « violeur » sont morts. Des avocats qui défendaient la victime ont vu leurs maisons incendiées. Et les journalistes qui informaient ont vu leurs rédactions saccagées.

sonko
Un collectif pour la défense de Adji Sarr qui accuse Sonko de viols

Adji Sarr était blessée et lors de sa première interview réalisée par des sites d’informations, elle avait réclamé la justice divine. « Que Ousmane Sonko jure sur le Coran qu’il n’a jamais eu de rapports sexuels avec moi, je ne parle même pas de viol. Je lui demande solennellement, après avoir pris ses ablutions, de dire que je raconte des contre-vérités. Il faut que la vérité éclate » avait-elle dit avant de s’en remettre à Dieu. Et selon des témoignages recueillis auprès de son entourage, « Adji sarr a maudit Sonko ». « Tous ceux qui sont en rapport avec Sonko ou même sa photo, vont payer » rajoute une source

Et depuis le mois de mars 2021, Ousmane Sonko n’a jamais connu la paix. Il a certes gagné la ville de Ziguinchor aux locales mais cela n’était que le début de son apogée. « Sonko va connaître la pire chute de sa vie ». Et cela commence avec les législatives ; Ousmane Sonko et ses amis ont confectionné la liste nationale et les listes départementales. Mais partout il y a des problèmes. Premièrement, son principal allié a vu ses listes une première fois, invalidées par la commission de parrainage. Ensuite la liste la plus importante qui a le plus de députés aux départementales, celle de Dakar est forclose pour une faute « bête ».

Et la coalition Yewwi Askan Wi fait face à une vague de contestations et de démissions. Toutes les bonnes personnes ont été écartées comme par enchantement. Pour certains c’est la main de Dieu. Des personnes au cœur pur comme Mansour Sy Djamil, Moustapha Guirassy, Cheikh Bamba Dieye et plusieurs autres militants, se sont retrouvées à des places inconfortables. « Dieu leur montre la voie de sortie car ce qu’il prépare pour Sonko-le violeur et ses partisans sera terrible ».

Sonko va payer cher après les législatives. Amputé de ses principaux souteneurs et taxé de collabo avec des hommes du système (khalifa Sall et Karim Wade), Ousmane Sonko sera isolé après les Législatives ; il se retrouvera à l’assemblée avec une poignée de députés issus des localités du sud (Ziguinchor et Bignona) et une dizaine d’autres députés issue de la liste nationale. Sonko peinera à avoir un groupe parlementaire. Il vivra une chute douloureuse après une gloire éphémère.

Cela s’appelle le Syndrome Idy du nom de l’ancien premier ministre de Wade et maire de Thiès, Idrissa Seck ; ce dernier avait connu une gloire fulgurante après la première alternance survenue en 2000. Puissant directeur de cabinet, Idy avait imposé un nouveau modèle politique. Maudit après avoir accaparé les fonds politiques puis traité Wade d’ancien spermatozoïde, Idy ne s’est jamais remis de sa traversée du désert. Aujourd’hui, Ousmane Sonko s’apprête à subir les mêmes tribulations…après la malédiction d’Adji Sarr, une femme blessée.

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire