Ultimate magazine theme for WordPress.

La mauvaise stratégie de Macky face à l’armée de Sonko

0

Le Président Macky Sall semble avoir perdu tout repère face à la situation actuelle qui prévaut au Sénégal. Le chef de État est encerclé par une opposition qui ne cherche qu’à le déboulonner. Et la cherté de la vie ne lui facilite pas les choses. Macky Sall, au crépuscule de son mandat, tente de contre-attaquer avec un nouveau gouvernement. Mais les premières injonctions données aux ministres risquent d’être inefficaces devant les problèmes auxquels font face les sénégalais…

mackyLes réseaux sociaux sont devenus un véritable problème pour Macky Sall. Depuis que l’armée virtuelle de Ousmane Sonko a pris le contrôle du net, le chef de l’Etat est devenu invisible. La Mafia Kacc Kacci de Sonko fait des dégâts dans le Macky. Au point que le locataire du Palais avait déclaré la guerre aux réseaux sociaux. « Ne perdez pas votre temps sur les réseaux sociaux à la merci de personnes qui se disent influenceurs. Saisissez l’essentiel sur internet, cultivez le savoir et ne vous laissez pas manipuler », avait lancé Macky aux jeunes.

Mais au dernier remaniement ministériel, Macky Sall semble changer de cap. Le chef de l’Etat a envoyé ses ministres pour régler le problème des RS. Il a demandé à son nouveau premier ministre, Amadou Ba, de « clarifier au quotidien l’action de l’Etat devant les populations ou à travers les médias et les réseaux sociaux ». Et pourtant c’est ce même Macky qui voulait réguler les réseaux sociaux. Mais il vient de se rendre compte de la toute-puissance du clic.

Malheureusement, envoyer les ministres sur ce terrain dangereux c’est signer leur mort. Malgré tous les moyens dont dispose l’Etat, le chef de l’Etat a perdu le combat sur les réseaux sociaux. Les Sonko-boys ont tellement miné le terrain qu’il serait suicidaire d’envoyer des ministres, comptables de la gestion de Macky Sall, au combat. Même Yoro Dia, ministre porte-parole et coordonnateur de la communication de la Présidence de la République du Sénégal, ne peut en aucun cas changer la donne.

mackyLes réseaux sociaux ne sont pas un problème. C’est l’image du président Macky Sall qui ne passe plus. L’opposition a réussi à peindre le patron de Benno Bokk Yakaar sous ses habits les plus sombres. Le fossé qui sépare le chef de l’Etat et les sénégalais est tellement grand qu’envoyer des ministres sur les réseaux sociaux n’y changera rien. Pour ne rien arranger, la question du troisième mandat et la cherté de la vie sont devenues les principaux sujets qui alimentent les débats sur la toile. Toute tentative de réparation virtuelle risque de produire l’effet contraire.

Face à l’urgence de l’heure, la meilleure manière pour le nouveau gouvernement de réparer la communication sur les réseaux sociaux serait de poser des actes. Au lieu de lancer le comité d’insultes et d’invectives du Palais à l’assaut des mercenaires de Sonko, Macky ferait mieux d’accélérer la cadence. La meilleure façon pour le gouvernement de communiquer serait d’être moins présent sur les réseaux sociaux. Mais de trouver des solutions pour diminuer le coût de la vie et dire clairement aux sénégalais que le président ne briguera pas un autre mandat. Si Macky Sall fait tout cela, il n’aura pas besoin d’envoyer ces ministres sur les réseaux sociaux

Le combat du nouveau gouvernement doit se faire sur le terrain. Les ministres doivent aller à la rencontre des sénégalais et sortir de leur petit confort. La bataille sur les réseaux sociaux est déjà perdue d’avance. Pour regagner des points sur les sondages, Macky doit éviter de mettre ses hommes devant un ordinateur. Les actes que ce nouveau gouvernement va poser, seront la meilleure stratégie pour parer à la désinformation et l’intoxication d’une opposition en panne d’inspiration qui passe son temps à vouer le Président aux gémonies. Les conséquences risquent d’être catastrophiques pour Macky.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire