Ultimate magazine theme for WordPress.

La visite de Macky à Tivaouane commentée par les journaux de ce lundi

Vente de journaux dans une rue de Dakar
0
Les quotidiens se sont notamment intéressés au séjour du président de la République à Tivaouane (ouest) et au procès prévu ce lundi des opposants arrêtés le 17 juin.
Samedi dernier, Macky Sall a séjourné dans cette ville, à l’occasion du centenaire du rappel à Dieu de l’érudit musulman El Hadji Malick Sy (1855-1922), qui a vulgarisé l’islam et la tidjaniya, une confrérie soufie, au Sénégal et en Mauritanie.A Tivaouane, le chef de l’Etat a lancé les travaux d’un hôpital devant coûter 46 milliards de francs CFA et a rencontré les autorités religieuses de la ville, dont le khalife général des tidjanes, Serigne Babacar Sy Mansour.

A Tivaouane, ‘’ville où les messages explicites ou codés sont délivrés’’, note EnQuête, ‘’des déclarations politiques ont aussi été faites, dans un contexte où le pays traverse [des] tensions liées aux élections législatives du 31 juillet 2022’’.
Le khalife général des tidjanes a invité Macky Sall et les leaders de l’opposition à ‘’se mettre d’accord (…) pour combattre nos ennemis communs, la pauvreté, la maladie et l’ignorance’’, rapporte EnQuête.
‘’Serigne Babacar Sy Mansour a conseillé au chef de l’Etat de s’élever au-dessus de la mêlée et de souffrir les critiques de l’opposition. Dans ce contexte politique très tendu, le guide religieux a alerté le chef de l’Etat sur les agissements de personnes qui veulent brûler le pays’’, lit-on dans Kritik’.
L’info est d’avis que ‘’si on assiste aujourd’hui à des (…) querelles qui nous enfoncent dans les abysses de l’ignominie, c’est parce que l’énergie qu’il nous faut pour appliquer à la lettre les visions lumineuses de nos guides comme El Hadji Malick Sy est peu ou pas déployée’’.
‘’Quelle immense fortune ! Quelle richesse inexploitée !’’ s’exclame le même journal, concernant les enseignements d’El Hadji Malick Sy et d’autres guides religieux sénégalais.
‘’Je vous exhorte à bien examiner vos responsabilités’’, a recommandé le khalife général des tidjanes au président de la République. Le conseil est relayé par Vox Populi, selon lequel le guide religieux a tenu à indiquer ‘’la voie de la paix’’ au chef de l’Etat.
L’Observateur affirme que Serigne Babacar Sy Mansour ‘’a pointé du doigt les ‘ennemis’ du pays’’, à savoir la pauvreté, la maladie et l’ignorance, ‘’contre lesquels le pouvoir et l’opposition doivent se battre main dans la main’’.‘’Le silence et l’endurance’’

‘’Si vous répondez à [tous], vous vous rabaissez à leur niveau. Et dans ce cas, vous ne serez plus dignes de les diriger’’, écrit L’As, citant le guide religieux, lequel adresse ce conseil au président de la République.
‘’Le silence et l’endurance. C’est la thérapie de choc [recommandée] par le khalife général des tidjanes (…) au président Macky Sall en cette période trouble’’, note Le Quotidien.Le maire de Guédiawaye (ouest), les députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam seront jugés ce lundi, rappelle Sud Quotidien.

Ils seront jugés pour les délits présumés de participation à une manifestation interdite et de trouble à l’ordre public, précise le journal.
‘’Ce sera un verdict compliqué que de condamner les figures de l’opposition qui ont été arrêtées lors de la manifestation interdite du 17 juin’’, commente Tribune.
‘’La rébellion prend forme à l’Assemblée nationale’’, titre Kritik’, ajoutant qu’‘’une révolte sonne en interne’’, des députés tenant à ‘’sauvegarder l’image de l’institution’’ après l’arrestation de trois de leurs collègues, dont Cheikh Abdou Mbacké, accusé d’offense envers le président de la République.
Benno Bokk Yaakaar (BBY), la coalition des partis de la majorité présidentielle, argue, selon Le Soleil, que ‘’les politiciens sont des justiciables comme tous les citoyens’’. BBY répond ainsi au militant des droits de l’homme Alioune Tine, qui réclame la libération des députés et du maire de Guédiawaye.
Ils ont été arrêtés en même temps que plusieurs militants de l’opposition en tentant de protester contre l’annulation de l’une des listes de candidature de la coalition Yewwi askan wi aux élections législatives du 31 juillet prochain.

Les quotidiens commentent aussi la victoire du Casa Sports en finale de la Coupe du Sénégal.

‘’Le sacre d’une vision !’’ 

‘’Le doublé historique du Casa Sports’’, titre Stades à la suite de la victoire du club de Ziguinchor (sud) sur l’Etoile Lusitana, 3-0, dimanche.

‘’Un trophée, le quatrième de son histoire, qui permet au [Casa Sports] de s’offrir un doublé historique et de devenir le deuxième club à le réussir’’ dans le football professionnel sénégalais, souligne le même journal.

Le Soleil estime ‘’l’hégémonie du Casa Sports (…) n’est plus l’objet d’aucun doute’’, d’autant plus que le club ziguinchorois, champion du Sénégal aussi, conserve la Coupe du Sénégal qu’il a remportée en 2021.
‘’Le sacre d’une vision !’’ s’exclame EnQuête.
‘’Une véritable démonstration de force !’’ note Vox Populi, WalfQuotidien soulignant, pour sa part, qu’aucun club n’avait réussi depuis huit ans à remporter en une saison le championnat et la Coupe du Sénégal.
Source : APS
laissez un commentaire