Ultimate magazine theme for WordPress.

L’ADR invite les députés de Yewwi à la culture démocratique

0

L’alliance pour la république se félicite de la volonté du chef de l’Etat, M. Macky SALL, qui démontre incessamment  son engagement pour un Sénégal émergent, de tous et pour tous. Cette approche participative et inclusive, justifie le retour du poste du premier ministre et la mise en place d’un gouvernement dont le maître mot, de sa feuille de route, est l’empathie.

L’ADR félicite le premier ministre Amadou BA et tous les membres de son gouvernement. Dans le «disign thinking» l’empathie désigne l’attention que l’entrepreneur ou le leaders doit accorder à la pression de l’environnement pour mieux la percevoir et la comprendre, en vue de prendre en compte ses désirs et ses préoccupations dans toute la chaîne de production. C’est exactement çà, la mission de ce gouvernement.

L’ADR félicite également la nouvelle équipe de la présidence de la république qui a également une lourde mission, dans ce contexte où les tensions et les conflits viennent de partout. Ils doivent être des rassembleurs, des médiateurs brefs ils doivent rester quotidiennement dans la posture de résolution de conflit.

Face à ce nouveau paradigme, les sénégalais doivent se mobiliser après avoir perdu presque une années de précampagne et campagne pour contribuer à la réalisations des chantiers qui sont fixées.

L’alliance pour la défense de la république interpelle les députés de Yewwi-askaan wi et leurs demande, à repenser leurs priorités.

Le temps de la campagne est fini. Que les responsables de YEWWI soient nostalgiques des confrontations, qu’ils aient envie de vengeance ou qu’ils sentent le besoin de domination ou d’affirmation de leur force politique, le moment actuel n’est plus favorable à la distraction, ni au désordre institutionnel pouvant ralentir ou perturber le fonctionnement de l’Etat.

Par conséquent, l’ADR les rappelle à l’ordre et à la culture démocratique.

Ces députés ne doivent pas se montrer moins reconnaissants que le Président de la République Macky SALL qui bénéficie comme eux, d’un mandat du peuple. Au moment où le Président SALL se focalise sur les préoccupations majeures, reste sensible à la demande sociale et à la stabilité du pays, ces élus parlementaires n’ont pas encore manifesté un sentiment de reconnaissance face au peuple qui les a choisis. Des comportements indignes de leurs honorabilités, lesquels sont marqués par des injures dans l’enceinte  de notre sacré hémicycle, par des destructions volontaires de biens matériels lors de l’ouverture de la quatorzième législature. La conférence de presse de ce 19/09/2022 est une goutte d’eau qui a fait déborder la vase et nous a appris avec éloquence que ces élus ne sont qu’à l’alpha de leurs euphories.

Cette conférence de presse est briseur d’espoir. C’est une déclaration de va-t’en guerre au moment où les sénégalais espéraient souffler une nouvelle ère grâce aux engagements fermes de l’équipe gouvernementale, sous la houlette de Amadou BA. L’espoir est un facteur de bien-être, un anti-stress. Voilà pourquoi, l’ADR se désole du comportement cynique de cette coalition qui préfère endiguer le peuple dans la souffrance et le désespoir, dans le désordre et la violence. Qu’ils se prennent pour responsable alors, lorsque des jeunes désespérés vont encore se lancer vers des aventures mortelles. Qu’ils se prennent pour responsable, si les suicides se multiplient, si les instabilités dans les ménages s’empirent. Le devoir d’un homme d’état est de rassurer son peuple et le député en est un. S’il déroge à la règle, il trahit son peuple et bafoue ses devoirs.

L’ADR invite ces députés dont la plus part sont des jeunes à éviter de ternir l’image de leur législature. Ils sont entrés dans l’histoire qu’ils en sortent glorieux. Leurs échecs risquent de dévaloriser le combat de l’alternance générationnelle, laquelle réunie aujourd’hui toute une génération.

Un face à face au régime ne peut guère leurs profiter car des mécanismes de contournement de toute forme de blocage sont déjà prévus par des textes et des lois réglementaires. L’ADR les invite à privilégier le dialogue, c’est-à-dire la force des idées pour animer dignement les débats au sein de l’hemicycle.

Ils doivent éviter que leur chambre soit encore rétrogradée, comme ce fut le cas auparavant. Si toute fois leurs agissements finissent par étouffer l’efficacité de leurs missions, le SENAT sera restauré pour sauver la république.

La conférence de presse d’aujourd’hui aurait été plus pertinente si la coalition ou l’inter coalition était mise au-devant de la scène, en lieu et place des députés, pour apporter une réponse politique à la déclaration du Président de la république.

Que SONKO et ses camarades de la conférence des leaders prennent leurs responsabilités en veillant à la valorisation de l’honorabilité de leurs élus.

Pour finir, l’ADR invite ces députés à réparer avec leurs salaires les dégâts matériels qu’ils ont commis à l’assemblée nationale sous le dos du contribuable sénégalais. S’ils ne le font pas, l’ADR s’engera à porter plainte contre tous députés, sans distinction d’appartenance qui s’aventurera encore à vandaliser de façon flagrante, des biens acquis par la sueur du pauvre paysan ou du pécheur ; du pauvre éleveur ou de l’artisan et par les impôts du pauvre fonctionnaire ou du contractuel.

Pour un Sénégal fort avec des institutions dignement incarnées, l’ADR s’engage !

Mohamed MBOW, Psychologue Conseiller

Cadre au MFPAI

Président de l’Alliance pour la Défense de la République (ADR)

laissez un commentaire