Ultimate magazine theme for WordPress.

L’armée américaine crée une machine qui rend muet et fou

0

Un étonnant appareil mis au point par l’US Navy américaine peut vous réduire au silence

L’US Navy a déposé un brevet pour un système de perturbations acoustiques portables capable de faire taire ses cibles.

C’est une innovation qui pourrait en laisser plus d’un bouche-bée ou rendre fou. La marine américaine a inventé un nouvel appareil capable d’empêcher les gens de parler, rapporte le site Popular Mechanics. Cette machine portative et de perturbations acoustiques enregistre la parole d’une personne et la reproduit instantanément, perturbant alors sa concentration, jusqu’à ce qu’elle préfère se taire.

Le système d’appel et de perturbation acoustiques portables (AHAD) a été développé par des ingénieurs américains de Naval Surface Warfare, Crane Division, un centre de recherche et de développement de l’US Navy, dans l’Indiana. Cette unité développe des armes portables et des équipements pour la marine américaine. Le brevet, rapporte New Scientist, a été délivré en 2019, mais n’a été révélé que cette année.

Ce système peut même devenir très sournois peut-on lire dans le dossier de dépôt de brevet. « En utilisant des microphones et des haut-parleurs directionnels, seule la voix de la personne ciblée sera captée par le système, et il sera alors le seul à entendre la retransmission audio. » Pour les personnes qui se trouveront autour de la personne ciblée, cette dernière pourra même passer pour folle.

Le système AHAD a également d’autres utilités. Il peut servir d’appareil d’appel acoustique ordinaire, pour donner des instructions à un autre navire ou engager une conversation par exemple. Plus intrigant, « en dirigeant le système AHAD vers un mur ou un angle, il peut également projeter le son sur la surface cible de sorte de faire croire que l’audio provient de la cible », indique le brevet. L’AHAD appartient à la catégorie des systèmes d’armes non létales, conçues pour obtenir des résultats sans causer de dommages permanents.

laissez un commentaire