Le nouveau président du CNG de lutte sur un siège inconfortable

Après quelques jours de son annonce, le nouveau bureau du Comité National de Gestion de la lutte commence à faire grincer des dents. En effet, le nouveau président de la structure est un pion du président sortant le Dr Alioune Sarr. Ibrahima Sene puisque c’est de lui qu’il s’agit était bien dans les cordes de l’ancien bureau pour avoir été le président du comité régional de lutte de Kaolack. A l’époque, Bira comme on l’appelle affectueusement, avait fustigé le fait que le CNG de Lutte demande aux comités régionaux d’appliquer à travers une circulaire pour qu’ils se conforment aux 70 % alloués aux arbitres. Mais l’actuel président et son homologue de Fatick avaient carrément refusé de respecter les dispositions du CNG.

La suite a amené les arbitres dirigés par Sitor Ndour d’aller en grève ce qui lui a valu une radiation à vie.
Une situation délicate qui risque de plomber le démarrage de la nouvelle saison de lutte.
Dans un autre registre, le chroniqueur Elhadji Becaye Mbaye et l’ancien président des Amateurs de lutte sont aussi monté au créneau pour  décrier la nomination de Bira Séne car a l’unanimité, ils confirment que c’est toujours la main du Dr Alioune Sarr qui est derrière cette proposition et que le monde de la lutte prône une rupture totale dans l’arène.
Une situation qui s’il ne connait pas de réaménagement, risque sans nul doute de retarder les affiches alléchantes qu’attendent avec impatience les amateurs de la lutte.
Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn