Ultimate magazine theme for WordPress.

Le poste de PM lui échappe…Idy en colère contre Macky

1

Toutes les rumeurs faisaient de Idrissa Seck, le nouveau PM de Macky Sall. Les analystes, chroniqueurs et éditos avaient déjà consacré l’ancien premier ministre de Wade comme le seul challenger à la primature restaurée par le Président de la République. Et jusqu’à la date indiquée par Macky Sall pour nommer son Premier ministre, Idrissa Seck avait déjà préparé son costume et attendait d’être appelé par le Palais. Mais au dernier moment, les médias annonçaient l’arrivée du nouveau PM au Palais pendant que Idy attendait patiemment chez lui…Ce fut plutôt une explosion de colère qu’on entendit au domicile de Idy au Point E…

idy
Idrissa Seck, président du CESE

Idrissa Seck a été fortement déçu. Alors qu’il s’était mis dans la peau de Premier ministre, voilà que le Président de la République nomme Amadou Ba à la Primature. Idrissa Seck s’est même senti trahi par le Président de la République Macky Sall. D’où cette explosion de colère à son domicile du Point-E, après l’annonce de la nomination de Amadou Ba. Il était difficile de retenir toute la colère qu’il avait en lui.

Idrissa Seck avait préparé ses proches à l’idée qu’il va être le Premier ministre de Macky Sall, après que ce dernier a rétabli ce poste. Idrissa Seck avait même déjà consulté certaines personnes qu’il voulait proposer comme ministres à Macky Sall. Il avait même effectué un déplacement à Touba pour informer son mara. Il voyait très loin…Dans ses rêves, pourquoi pas être le dauphin qu’aurait choisi Macky Sall au sein de la mouvance présidentielle en 2024. C’est pourquoi la déception a été grande pour lui.

Idrissa Seck étouffe de ne plus être au-devant de la scène politique, de ne plus l’occuper et de voir d’autres hommes politiques être mis en vedette, alors que lui ne l’est plus. Un poste de Premier ministre l’aurait remis sur la sellette. Hélas, c’est un autre qui occupe ce poste. Il est frustré de voir que tous ses calculs politiques sont tombés dans l’eau. Ses ambitions, il doit les revoir à la baisse.

mackyLa promesse d’être Premier ministre, il l’avait obtenu de Macky Sall. Il est vrai que le président avait promis le poste de PM à Idy et il le lui avait dit. Et Idy s’était empressé de mettre ses proches au courant. Et des responsables de Rewmi avaient été mis au parfum. Et donc, il se préparait à occuper le poste. Il a acheté un costume sur mesure à Paris pour le grand jour. Le costume et la cravate près de lui, la chaussure bien cirée…le monsieur attendait le coup de fil du Palais qui ferait sa gloire. Le nom d’Amadou Ba comme PM resonnait pour lui comme le summum de la trahison…

Pour quelqu’un qui s’est toujours mis dans la tête qu’il sera un jour Président de la République du Sénégal, c’est une terrible désillusion. Car, si 2024 l’échappe, Idrissa Seck perd toutes ses chances de devenir Président de la République du Sénégal. En fin politicien, il comprend la situation mieux que quiconque. D’où toute sa colère exprimée après la nomination d’un Premier ministre autre que lui.

C’est un Idrissa Seck véritablement chagriné que l’on voit en ce moment. Il était plongé dans le silence, se gardant de commenter certains sujets politiques ayant trait à l’actualité nationale, alors que tout le monde attendait de le voir s’exprimer, il devenu encore plus aphone. Idrissa Seck doit cependant s’adapter à la situation. A lui de voir, comment faire pour rebondir ? De toutes les façons, il sait qu’il peut jouer un rôle en 2024. Il demeure un homme politique rusé.

En 2024, l’on entendra parler de lui-même s’il n’est pas candidat à l’élection présidentielle. Il sait mieux que quiconque qu’il aura alors son mot à dire. Son silence prolongé peut être interprété comme s’il est en train de réfléchir sur le chemin à prendre pour la suite de sa carrière politique. Il est profondément déçu de voir le poste de Premier ministre lui échapper. Ce qui se lit à travers son explosion de colère à son domicile du Point-E, après sa non-nomination…

Mais, cette page tournée. Il ne peut pas rester comme çà, sans ne pas être en train de préparer quelque chose. Le Président de la République Macky Sall doit donc s’attendre à ce que son allié Idrissa Seck fasse une sortie dans les prochaines semaines…

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (1)