Ultimate magazine theme for WordPress.

Le Sénégal humilié avec Malick Sall : Macky refuse d’ouvrir les yeux…

0

Dans quelle République, sommes-nous ?  Un ministre de la République, nommé par le Chef de l’Etat, Macky Sall, qui se permet toutes sortes de dérives. Voilà pourquoi le Président de la République Macky Sall se doit d’ouvrir les yeux et se montrer conscient. Le Président de la République Macky Sall a beau dire comprendre le message qui lui a été envoyé par le peuple sénégalais à travers les manifestations violentes que viennent de traverser le Sénégal, seulement il refuse de voir la réalité en face. Le Président de la République Macky Sall refuse pour le moment de voir en face ce qui détruit tout ce qu’il a construit.

Macky Sall a vraiment avec lui un homme qui fait qu’il se trouve abandonné par le peuple sénégalais. Le ministre de la Justice Malick Sall méprise le peuple sénégalais. En voilà, un homme qui se permet de tout. Il méprise la population. Me Malick Sall, Garde des Sceaux, ministre de la Justice se croit en droit de tout se permettre, au point que le Sénégal est épinglé partout par les organisations internationales chargées des Droits de l’Homme.

Macky Sall a son « bourreau », et il s’agit de son ministre de la Justice. C’est comme si le Président de la République Macky Sall se trouve marabouté par cet homme. Me Malick Sall depuis qu’il est nommé ministre de la Justice se permet de tout. C’est lui qui se dit chargé de toute la destinée de tout le peuple. Me Malick Sall ne s’offre aucune limite. A cause de lui, le sentiment au sein de la population est que règne une sorte d’injustice.

A cause de lui encore, le Sénégal se retrouve épinglé à travers le rapport annuel sur les droits de l’homme en 2020 fait par le département d’État américain. Et que dit le ministre pour défendre le pays ? Il déclare que tous les dossiers en justice seront traités équitablement. On lui parle des droits de l’homme en 2020…et lui parle des dossiers à traiter.

Le président Macky doit voir la vérité en face. Cet avocat, Garde des Sceaux a divisé les travailleurs de la Justice, a inquiété les magistrats, insulté les lutteurs et mis en prison plus de détenus politiques en 2020 que sous les régimes de Abdou Diouf et Abdoulaye Wade réunis. Amnesty international porte plainte contre le Sénégal sur les droits de l’homme, des activistes se disent torturés dans les prisons…Et pour Malick Sall il n’y a pas de quoi s’inquiéter… Pauvre Sénégal, à cause de cet individu nommé Malick Sall.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire