Négociation secrètes entre Macky Sall et Mimi Touré

Macky Sall – Mimi Touré : L’heure de la réconciliation

L’heure est à l’apaisement dans les relations entre le Président de la République Macky Sall et celle surnommée la « Dame de fer » Aminata Touré. La « Dame de fer » a vécu mal son éviction de son poste de Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE). D’autant que ce poste est attribué à Idrissa Seck, un des grands pourfendeurs du Chef de l’Etat. Aminata Touré n’avait rien vu venir. D’où toute son amertume. Seulement, en véritable battante, elle n’a jamais accepté de baisser les bras, considérant son éviction à la tête du CESE, comme étant une déclaration de guerre à son endroit.

C’est ainsi qu’elle a commencé par regrouper ses partisans et à se mettre en ordre de bataille. Elle s’est même prononcée sur la question du troisième mandat, en rappelant au Président de la République Macky Sall certaines de ses déclarations en arrière. Formée à l’école du communisme, Mimi Touré reste une redoutable politicienne qui ne se laisse jamais abattre. Le Palais de la République a même tenté de la freiner en envoyant l’Inspection générale d’Etat (IGE) fouiner sa gestion à la tête du CESE. Mais Mimi Touré reste de marbre.

Comme le bâton ne peut rendre docile Mimi Touré, le Palais y va à présent avec la carotte. Il fallait s’y attendre. Selon nos sources, des négociations secrètes sont en train de se dérouler entre le Président de la République Macky Sall et Aminata Touré. Nos sources proches du Palais se veulent optimistes quant à l’issue de ces négociations secrètes. Le cas Mimi Touré est sur le point d’être résolu. Et Mimi Touré pourrait même rejoindre le cercle restreint du Président de la République Macky Sall.

Ce qui serait une victoire pour la « Dame de fer » devenue à un certain moment une épine aux pieds du Président de la République Macky Sall. Mimi Touré fait incontestablement partie de ceux qui au Sénégal, il vaut mieux les avoir avec soi que contre soi. L’on peut considérer qu’après les retours annoncés de de Amadou Ba et de Aly Ngouille Ndiaye, que le cas Mimi Touré se retrouve sur la table du « Deal ». La « Dame » de fer n’a pas totalement dit Oui, pas totalement non aussi. Elle serait actuellement en train de peser le pour et le contre.

Un Oui de sa part, serait comme un soulagement pour le Palais qui parviendrait ainsi à éteindre un feu qui était sur le point de se propager. L’heure de fumer le calumet de la paix a sonné.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire