Les syndicats de la santé section Sédhiou ont entamé une grève 48 heures

Les syndicats de la santé regroupés autour du Syntras  (Syndicat national des travailleurs de la santé), du Sames ( Syndicat autonome des médecins du Sénégal ), le Sutsas ((Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale)à Sédhiou, ont mis leur menace en exécution. Ils ont entamé depuis hier, mercredi 25 septembre, une grève de 48 heures pour dénoncer l’agression de la sage-femme du poste de Nguindir par un Kankourang. 

Les 4 centres et 62 postes de santé de la région ont fermé leurs portes aux malades hier mercredi et ce, jusqu’à ce jeudi. Ces travailleurs réclament justice pour leur collègue qui, informent-t-ils, « souffre présentement d’un traumatisme crânien ». 

Pour rappel, Rokhaya Guèye, une sage-femme de profession, a été attaquée par un Kankourang samedi dernier à hauteur de la gendarmerie de Sédhiou. Selon Brodian Diakhaté, le Secrétaire général du syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutas) section Sédhiou, ce dernier lui a asséné un coup de coupe-coupe à la tête.