Ultimate magazine theme for WordPress.

Les travaux de l’usine de dessalement lancés le 31 mai

0

Depuis l’annonce de sa réalisation, l’usine de dessalement d’eau de mer des Mamelles va enfin sortir de terre. Autrement dit, elle ne sera plus un serpent de mer. Le 31 mai prochain, le président Macky Sall va lancer, sur le site situé près du Monument de la Renaissance africaine, à Ouakam, les travaux de cet important ouvrage de 137 milliards de frs réalisé grâce à un prêt accordé au Sénégal par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

L’usine de dessalement d’eau de mer va injecter dans le réseau hydraulique une capacité de 100.000 m3/jour. L’ouvrage participe à la diversification des sources d’eau. Le dessalement permet de sécuriser l’alimentation en eau potable de Dakar en réduisant la dépendance de la capitale au Lac de Guiers situé à 250 kilomètres et de lutter contre la menace de contamination des nappes alimentant les forages de la capitale par l’effet de l’intrusion marine.

L’usine de dessalement d’eau de mer est un projet du Plan Sénégal Emergent (PSE) au même titre que la troisième usine de traitement d’eau de Keur Momar Sarr (KMS3) mise en service en juillet 2021, rappelle Le Témoin.

laissez un commentaire