L’homme le plus riche du Mali en…prison

L’homme le plus riche du Mali a été placé sous mandat de dépôt, présenté au juge puis déféré le 13 septembre 2019 à la maison d’arrêt de Bamako dans un film en mode accéléré digne de Bollywood. Bakary Togola, président de l ’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture du Mali (APCAM), également président du conseil d’administration de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton (CS-CPC), est arrêté dans le cadre d’une enquête autour d’un supposé détournement de fonds publics de l’ordre de 10 milliards de Franc CFA. Le tout sur la base d’une plainte anonyme dénonçant plusieurs milliards de Franc CFA détournés dans la CS-CPC.

Selon le procureur de la République, Mamoudou Kassogué, ‘”l’affaire concerne les ristournes de la Compagnie Malienne de Développement du Textile( CMDT) entre 2013 et 2019 qui s’élèvent à 9 milliards 462 millions 152 mille francs cfa’’. Des ristournes, précise-t-il, qui n’ont pas été donnés aux paysans.

Soutien du président Ibrahima Boubacar Keita dit IBK lors de sa triomphante réélection en 2018, le roi du coton n’a toujours pas identifié le corbeau (ou lanceur d’alertes) à l’origine de son incarcération. Les pistes évoquant la Compagnie Malienne de Développement du Textile (CMDT) se sont évanouies depuis que le patron de cette structure publique, Baba Berthé, a démenti toute implication dans cette mystérieuse affaire. “Je prends à témoin l’opinion nationale qu’aucun cadre de la CMDT, à commencer par moi-même, n’a porté plainte contre un producteur, a fortiori le président de la confédération”, a déclaré M. Berthé.