Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales à Ziguinchor : Sonko veut un débat public avec Abdoulaye Baldé et Benoit Sambou

Ousmane Sonko, candidat
0

La séance de présentation du programme du candidat de Yewwi askan wi à la mairie de Ziguinchor a eu lieu hier au terrain multifonctionnel de Kandialang, un quartier situé à la lisière de la commune. Une séance qui a été suivie de questions que les journalistes, les universitaires et les citoyens ont posé au candidat Ousmane Sonko. Le leader de Pastef avait à ses côtés Barthélémy Dias, Abdou Salam Sall (candidat de Yaw à la mairie de Mbacké), le député libéral Toussaint Manga, Guy Marius Sagna, Cheikh Tidiane Diéye et son colistier dans le département, Georges Mansaly.

« Des acteurs politiques à Ziguinchor ont pillé l’argent de l’Etat pour former des nervis en prélude des élections locales de 2022 », a révélé Ousmane Sonko. « La Casamance en particulier et le Sénégal d’une manière générale ne mérite pas ça. Nous devons, au contraire, avoir des idées qui vont sortir des Sénégalais de leur misère », a soutenu le leader de Pastef/Les Patriotes. Sur vision, Sonko affirme : « C’est  »Burok » (le travail). Je ne suis pas Dieu, ni un messie. Nous devons, ensemble, travailler dans la justice, dans la transparence et dans l’honnêteté. Au bout du travail, il y aura beaucoup de choses. Je suis venu avec des solutions clés en main et je vous exhorte à un engagement citoyen ».

Plus que jamais convaincu qu’il ne peut pas tourner le dos à Ziguinchor qui lui a tout donné, Ousmane Sonko ajoute : « Nous sommes conscients de l’espoir que les populations portent à notre modeste personne. Nous n’avons pas le droit de les décevoir. Je dois vous dire que nous avons un programme qui transcende la commune de Ziguinchor : un programme de développement local, le mandat de développement territorial et le financement des programmes. A Ziguinchor, nous voulons une élection exemplaire et transparente. C’est pourquoi, j’exige un débat public programmatique à Abdoulaye Baldé et Benoit Sambou en particulier et à tous les autres candidats. En 2019, j’avais invité Abdoulaye Baldé à un débat public malheureusement, il a pris la tangente.

Nous lui demandons un bilan. J’exige un débat. D’ailleurs, nous allons faire un plaidoyer fort sur le foncier à Ziguinchor où règne un grand banditisme foncier. Des poches réservées à des espaces publics ont été aujourd’hui vendues dans cette commune qui est l’une des plus ténébreuses au Sénégal. Dès les premiers jours de notre mandat communal, il y aura un audit complet de la mairie. Ce n’est pas une chasse sorcière et nous situerons toutes les responsabilités », a soutenu Ousmane Sonko.

Pour conclure, Ousmane Sonko a révélé un scandale : « 150 hectares de terres à Dakar ont été vendues aujourd’hui à des Turcs par le Chef de l’Etat Macky Sall avec la complicité de Mahmoud Saleh. Ce sont des milliards de Fcfa qu’ils ont amassés et cet argent devra servir à financer leur campagne électorale ».

Source : Libération online

laissez un commentaire