Louga : Le vigile transforme une femme mariée en objet sexuel et se retrouve en taule

W. B., aura tout le temps pour méditer sur son sort. Vigile à l’hôpital régional de Louga, il croupit en prison après la plainte d’une femme mariée qu’il avait transformée en objet sexuel. Le vigile a couché plusieurs fois avec la dame mariée sous la menace de diffusion de ses photos nues, selon la victime présumée.

« Nous avons fait connaissance par le biais d’une amie qui était hospitalisée. Après que nous avons échangé des numéros, il m’a appelé pour déclarer sa flamme. Je lui ai clairement dit que je suis mariée (…) Quelques jours plus tard, lorsqu’il m’a aperçue à l’hôpital, il m’a invitée à le rejoindre derrière le bloc opératoire dans un bâtiment en construction. Quand je suis arrivée, il s’est rué sur moi, il a déchiré ma petite culotte avant d’entretenir avec moi des rapports sexuels. Après son acte, il m’a photographié quand je remettais mon pagne », raconte la mariée, dans les colonnes du journal L’Observateur.

La présumée victime de rajouter : « À chaque fois qu’il éprouve le besoin, il fait appel à moi pour des relations sexuelles sous la menace de diffuser mes photos nues. Au total, il a couché avec moi quatre fois. Lassée, j’ai fini par porter plainte ».

Cueilli, le vigile a été envoyé à la citadelle du silence où il aura tout le temps pour méditer sur son sort.

laissez un commentaire