Ultimate magazine theme for WordPress.

M2D…le mouvement qui travaille pour Ousmane Sonko

0

Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) est en train de se noyer dans le monde de la politique. Ce nouveau mouvement né des évènements du mois de mars avait pour but de défendre les intérêts de la population sénégalaise. Mais depuis un certain temps, il commence à se détourner de ses objectifs. Les combats qu’il porte ont, désormais, une coloration purement politique. Cheikh Tidiane Dièye et Cie sont aujourd’hui à la solde du leader du parti des patriotes du Sénégal pour le travail, éthique et la fraternité (Pastef) Ousmane Sonko.

Quelques heures seulement après l’arrestation d’Ousmane Sonko pour troubles à l’ordre public, le 3 mars dernier alors qu’il devait répondre au juge dans l’affaire de viols dans laquelle il est cité, que le M2D a vu le jour. Ce mouvement qui regroupe activistes et lanceurs d’alerte, comme Guy Marius Sagna ou Aliou Sané de Y’en a marre, a été créé pour « Fédérer toutes les résistances pour faire face aux pratiques autocratiques ». Mais ces jours-ci, il a dévié de son objectif. Il a pris le chemin de la politique.

Le M2D et le M23 se sont disputés, hier mercredi, date de commémoration du 23 juin 2011, ce jour où le peuple sénégalais s’était levé comme un seul homme pour dire non au président de l’époque, Abdoulaye Wade. Cheikh Tidiane Dièye et Cie sont désormais dans la politique. Ce mouvement est devenu un outil de soutien pour Ousmane Sonko. Le M2D travaille dans l’ombre pour le leader de Pastef. Il porte tous les combats du député…Une chose que les mouvements qui étaient là en 2012 n’osaient pas faire.

Le mouvement du 23 juin, porté à l’époque par les grands Sidy Lamine Niasse et Alioune Tine, et beaucoup de jeunes activistes dont le mouvement Y’en a marre, n’auraient jamais soutenu un parti politique. Mais depuis l’arrivée de Ousmane Sonko sur la scène politique, les activistes, lanceurs d’alerte et des membres de la société civile se sont rangés derrière lui. Le leader de Pastef est dans tous les combats menés par le M2D. Ce mouvement est à l’origine des violentes manifestations qui ont conduit à la mort de plus de douze (12) personnes. Des émeutes nées de l’affaire Sonko-Adji Sarr.

Si la situation actuelle a changé, c’est parce que les activistes et lanceurs d’alerte ont remplacé l’opposition républicaine. Cette opposition depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir a été réduite à sa plus petite expression. Fin politicien, Ousmane Sonko, qui incarne l’opposition radicale, a compris ces enjeux. Le leader de Pastef tire avantage du M2D. Ce mouvement est capable de rassembler des milliers de jeunes qui peuvent devenir de potentiels militants pour lui.

L’activisme perd ses lettres de noblesse au Sénégal. Les personnes qui l’incarnent finissent toujours dans les filets des politiciens. Les sénégalais nourrissaient un grand intérêt pour le M2D. Mais ce mouvement ne se bat plus pour les intérêts du peuple. Il se bat désormais pour un seul homme, Ousmane Sonko.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire