Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky balance des audits…mais les « voleurs » se moquent de lui

0

Au Sénégal, s’il y a quelqu’un qui répète sans cesse le mot « audit », c’est bien le président Macky Sall. Il sait que cela fait plaisir aux organisations de la société civile comme le forum civil et calme les activistes impulsifs le FRAPP (Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine) et le M2D (Mouvement pour la défense de la démocratie). Et même si Macky prononce à chaque fois « audit » comme un refrain de « chapelets », il ne va jamais au bout de ce processus de vérification puisque les personnes visées et incriminées continuent de vaquer à leurs occupations comme si de rien n’était.

Le président Macky Sall vient de lancer à tout va cette phrase que l’on entend souvent dans les bonnes démocraties. Mais au Sénégal, le nom « audit » ne sort qu’après réclamation des râleurs : « La gestion de la lutte contre les inondations sera fouillée par l’Inspection générale d’État (IGE) » vient de déclarer Macky Sall. Et selon un quotidien, « Macky Sall a demandé à l’IGE d’enquêter sur l’utilisation des 767 milliards Fcfa du Programme décennal de gestion des inondations (PDGI) ». Une belle déclaration de Macky Sall qui ne fait pas peur les « voleurs » de la république.

Si Macky Sall voulait réellement faire un audit des milliards du PDGI, il n’allait pas demander au gouvernement de préparer un autre plan décennal sans savoir ce qui n’a pas marché dans le premier plan décennal. Lors du conseil des ministre du 1er septembre 2021, Le président a demandé au Gouvernement de préparer la formulation d’un nouveau programme décennal de gestion des inondations (2023-2033). Il demande de préparer un autre plan décennal sans avoir fait l’audit du premier plan et d’en tirer les conclusions…Quel paradoxe !

Macky Sall va d’audit en audit sans aller jusqu’au bout de ses investigations comme s’il lançait le mot « audit » pour faire des annonces politiques. Au mois de février 2021, le président Macky avait demandé au ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique « d’engager, en liaison avec le ministre de l’Intérieur, à travers la Direction de la protection civile, un audit général des bâtiments, des matériaux et systèmes de construction pour une mise aux normes ». Et où se trouve cet audit ? Rangé dans les tiroirs.

Et plus loin…A l’issue du spécial conseil des ministres tenu le jeudi 12 septembre 2019, le président Macky Sall avait instruit le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, « d’engager l’audit technique de tous les ouvrages d’assainissement sous le contrôle de l’ONAS (Office national de l’Assainissement du Sénégal) et d’entreprendre l’exécution d’un plan de réhabilitation des infrastructures concernées. » Et où se trouve le résultat de cet audit ? Encore dans les tiroirs.

Et il n’y a pas longtemps, Le parti Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) demandait un audit d’un fonds de 15 milliards. C’était le 17 août 2021. Les camarades du leader de Pastef, Alassane Touré et Ousmane Kébé avaient demandé un audit du projet de 15 milliards destinés aux inondations. Selon eux, il était indispensable de connaître « où sont passés ces milliards, alors que les populations souffrent à chaque fois que les premières gouttes tombent ». Jamais un audit des 15 milliards ne sera lancé par le président.

Les « voleurs » de la République peuvent dormir tranquille. Les audits annoncés par le président de la république ne sonneront jamais à leur porte et les voir un jour en cellule relève de l’utopie. Les milliards des inondations ont été englouties dans les eaux et les incompétents qui ont noyé tout notre argent sont encore assis dans leur bureau et ne risquent rien. Les menaces d’audit de Macky Sall ne font peur à personne…

La rédaction de xibaaru

laissez un commentaire