Macky et Sonko payent cash leur « sale » politique…

Le Sénégal a été plongé dans une furie aveugle, pendant des jours. La faute principalement à deux hommes. Macky Sall et Ousmane Sonko. Le principal enseignement à tirer de cette affaire, c’est que tous les deux paient cash leur « sale » politique.

Le Président de la République Macky Sall est entêté, et est souvent mené en bateau par ses faucons du Palais à qui il prête ses oreilles. Résultat des courses, il a mal géré une histoire de mœurs dans laquelle est impliqué son pire adversaire politique Ousmane Sonko.

Ousmane Sonko s’est plongé lui-seul dans une affaire de mœurs. Il se rendait incognito dans des heures tardives dans un salon de beauté pour dit-il se faire masser. Et aujourd’hui, il est accusé de viol par une jeune fille masseuse. Et le Palais de la République en s’empressant de se mêler dans cette affaire, pour mieux enfoncer Ousmane Sonko, s’est mis dans une mauvaise passe. Macky Sall paie cash la mauvaise exploitation de cette affaire Ousmane Sonko par son régime.

Pour la première fois depuis 2016, sa coalition Benno Bokk Yaakar (BBY) s’effrite. Macky Sall semblait tenir les choses en mains, avec le ralliement dans son camp de Idrissa Seck, et de Oumar Sarr et compagnie. Mais tous ses acquis politiques fondent comme beurre au soleil. La cause, les faucons du Palais qui lui dictent la « mauvaise » conduite à tenir.

Macky Sall se trouve dans la mauvaise passe. Son pouvoir est fortement contesté. Les Sénégalais se sont exprimés violemment dans la rue pour contester son régime.

Quant à Ousmane Sonko, il se trouve victime de son plaisir pour la chair. Il s’est laissé aller sur un fauteuil de massage et le péché a eu raison de lui. Une de ses épouses a quitté le domicile conjugal, ses militants déchirent sa carte, et son leadership à Pastef est mis à mal…

Les Sénégalais découvrent un autre visage de Ousmane Sonko. Lui qui passait son temps à faire la leçon à la classe politique, s’embarque dans une affaire de mœurs.  Sa réputation se trouve écornée. Ousmane Sonko a beau vouloir faire passer le contraire, il se trouve secoué par cette affaire de mœurs. Sonko n’osera plus jeter la première pierre car il est le plus à blâmer.

Finalement Macky Sall comme Ousmane Sonko sortent comme les grands perdants dans cette affaire. Ils paient les pots cassés à cause de certaines de leurs fautes.

La rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (2)