Macky oublie les migrants morts en mer…Aucun deuil national

Pour les centaines de migrants morts en mer, le président Macky s'est contenté d'un tweet

Jeunes sénégalais disparus tragiquement en mer : Qu’attend l’Etat pour les rendre hommage

Le phénomène « Barça, Barsax » reprend de l’ampleur. Ces derniers jours, le Sénégal a perdu plusieurs jeunes gens qui malgré le péril, avaient voulu affronter la mer en empruntant des pirogues pour rejoindre l’Europe. Parmi ces jeunes gens qui avaient décidé de braver la mer coûte que coûte, rien que pour rejoindre l’Europe, se trouvaient même des filles.

Des jeunes abandonnés à leur sort, qui sont sans emplois, qui voient leurs familles plongées dans la misère la plus totale, et qui pensent qu’en rejoignant l’Europe, ils pourront s’offrir de lendemains meilleurs, et aider leurs parents restés au Sénégal à sortir de la pauvreté. Quels qu’en soient, ce qu’ils ont pu penser, ce qu’ils ont pu faire, ces jeunes méritent tout de même l’hommage de la nation. Ils n’ont pas choisi leur tragique destin, mais ont été forcés d’emprunter des embarcations précaires pour passer par la mer et atteindre clandestinement l’Europe.

C’est la misère dans laquelle, ils sont confrontés avec leurs familles, qui les oblige à se montrer insouciants au prix de risquer leurs vies, en voulant rejoindre quoi qu’ils les coûtent l’Europe.

L’Etat du Sénégal qui a véritablement démissionné dans sa politique pour offrir des emplois aux jeunes, se doit de rendre un hommage mérité à ces jeunes. Aucun deuil national pour ces jeunes, les drapeaux demeurent toujours flottants, alors que c’est tout le Sénégal qui est en deuil. Aucune tristesse apparente du gouvernement, sauf que le Chef de l’Etat Macky Sall a simplement daigné réagir à travers un simple tweet.

Un simple tweet à la mémoire de ces centaines de jeunes sénégalais disparus en mer, et qui à cause de la démission de l’Etat qui a échoué dans sa politique de formation et d’insertion des jeunes, ont voulu trouver l’Eldorado ailleurs.

Ce qui est scandaleux, c’est que pourtant, le Président de la République Macky Sall s’était rendu lui-même en France pour manifester sa solidarité à Charlie Hebdo qui a « insulté » le prophète Mohammed (PSL) et qui persiste toujours dans cette voie. Pourquoi donc, se montrer solidaire à Charlie Hebdo qui insulte l’islam, et ignorer dans le même temps de manifester toute sa solidarité à ces jeunes disparus, et de dire plus jamais cela. En mettant enfin en place, une véritable politique d’emplois des jeunes.

La rédaction de Xibaaru