Ultimate magazine theme for WordPress.

Mali : 9 associations panafricaines dénoncent la décision de la CEDEAO

0

Le dimanche 9 janvier dernier s’est tenu le sommet de la CEDEAO. Sommet dans lequel, la CEDEAO a décidé de sanctionner l’état du Mali à travers :

  • La fermeture des frontières
  • La suspension des échanges non nécessaires
  • Le blocage des aides financières
  • Le gel des avoirs auprès de la BCEAO
  • Le rappel des ambassadeurs

Ces sanctions selon la CEDEAO et dû au non-respect de la durée initialement prévue de la transition Malienne.

  1. Dénoncer décision CEDEAO

Nous condamnons avec fermeté cette décision injuste et lâche de la CEDEAO.

Nous estimons que cette décision de la CEDEAO est motivée par la simple et unique raison que le peuple et le gouvernement Malien souhaitent se séparer de la France et trouver d’autres partenaires capables d’assurer sa sécurité. En effet les forces Barkhane présentent au Mali depuis maintenant plusieurs années n’ont pu arrêter les terroristes et stopper le massacre des populations Maliennes. Nous accusons les chefs d’états africains d’être manipulés par la France qui cherche à sauvegarder ses intérêts au Mali.

Le Mali est un pays souverain par conséquent a le droit de choisir sa propre destinée que cela ne déplaise à ce conglomérat de présidents qui ne traduit aucunement la  volonté de la population africaine.

Est-ce l’embargo contre le Mali est un moyen de réaliser l’unité Africaine ?

La CEDEAO des présidents n’a aucune légitimité à mettre sous embargo le Mali.

Aucune résolution ne saurait prospérer tant que la France manipulera cette organisation prompte à réagir lorsque les intérêts de la France coloniale sont menacés et aphone pour les coups-d ’état constitutionnel.

Cette sagacité intellectuelle des préfets de la France aurait plus d’impact s’ils l’utilisaient contre ces multinationales qui ne cessent de piller nos ressources.

Macky Sall devrait avoir honte lui qui sait bien que le Sénégal aura plus à perdre que les autres pays. La balance commerciale du Sénégal en pâtira plus.

Avant de dire aux militaires maliens de respecter le terme convenu de la transition,

Macky Sall a-t-il respecté la promesse de faire 5 ans au lieu de 7 ans ?

Combien de fois Ouattara et Macky Sall se sont assis sur une décision de la Cour de la CEDEAO quand cela ne les arrangerait pas ?

Le blocus du Mali sera un échec lamentable.

  1. Exigences

Les sanctions imposées au Mali ne seront pas sans conséquence économique pour le Mali mais également les autres pays Africains partenaires.

En effet, le Mali est le premier partenaire économique du Sénégal dans la zone UEMOA avec des exportations estimées à plus de 400 milliards chaque année., flux plus important que toute l’UE réuni avec le Sénégal.

Nous exhortons donc l’État du Sénégal ainsi que tous les autres pays de la CEDEAO à prendre leurs responsabilités en refusant l’application de ces sanctions.

Nous exigeons le retrait des bases militaires françaises en Afrique qui sont symboles de l’impérialisme et de domination française sur nos états.

L’heure n’est plus à la victimisation, la jeunesse africaine pendra son destin en main et fera face à ce syndicat de chefs d’état.

  1. Soutien au peuple Malien

Nous témoignons tout notre soutien au peuple Malien et invitons les frères et sœurs Africains à se mobiliser partout sur la planète afin de résister à l’impérialisme occidental.

Le Mali a montré la voie du changement d’une Afrique par et pour les africains.

  1. Perspectives

Nous appelons toutes les organisations à nous rejoindre afin de lutter ensemble pour le continent.

Dans les jours à venir, notre plan d’action sera dévoilé et nous comptons soutenir le Mali sur tous les plans.

Organisations signataire :

  • Africa First
  • ARMS (Association pour le Renforcement entre le Mali et le Sénégal)
  • Collectif Général Artisans et du Secteur Informel
  • Collectif pour la Défense des Consommateurs au Sénégal
  • LCIS (Luttons Contre l’Indiscipline au Sénégal)
  • Ligue Panafricaine UMOJA
  • Nio Lank
  • Nittu Dëug Valeur
  • Urgences Panafricanistes Sénégal
laissez un commentaire