Mali : Plus de 20 morts dans une double attaque djihadiste

Dans la nuit du lundi à mardi, le centre du Mali a été encore le théâtre d’une double attaque meurtrière menée par des hommes armés liés aux groupes terroristes.

D’abord, une position des forces armées maliennes à Sokoura, dans le cercle de Bankass, région de Mopti a été attaquée par des « terroristes infiltrés ». Selon des médias locaux et internationaux, les assaillants s’en sont également pris aux militaires appelés en renfort.  Au moins douze soldats maliens ont péri dans ces attaques qui ont aussi occasionné la mort de de douze civils dont deux femmes et un enfant. Ces derniers étaient à bord d’un bus qui se déplaçait entre Bandiagara et Bankass.

L’armée malienne affirme dans un communiqué du Ministère de la Défense et des Anciens combattants avoir tué « 13 terroristes » et avoir détruit deux véhicules. Ces opérations seraient l’œuvre des djihadistes de la Katiba du Macina dirigée par le prédicateur peulh Amadou Kouffa. C’est une composante du Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM) dont l’émir est le touareg malien Iyad Ag Ghali.