Manifs…Les pillages dépouillent l’économie Pikinoise

Après les violentes manifestations nées de l’affaire Adji Sarr Ousmane Sonko et leurs conséquences dramatiques, l’heure est au bilan. A Pikine-Est, l’économie locale a été durement touchée par les scènes de pillage.

Selon L’AS qui donne l’information, les boutiques de téléphones, des restaurants, des magasins comme Auchan ont subi un lourd tribut. Conséquence : plus d’une cinquantaine de travailleurs se sont retrouvés au chômage technique.

Une situation dont s’émeut le maire de la Commune de Pikine-Est, Issakha Diop, qui promet la relance de l’économie locale. Une réunion du conseil municipal extraordinaire est prévue pour voir comment appuyer ces entreprises durement touchées lors des émeutes.

laissez un commentaire