Ultimate magazine theme for WordPress.

Mary Teuw Niane, la cible du Palais à…abattre avant les locales

Mary Teuw Niane, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation du Sénégal du 29 octobre 2012 au 7 avril 2019.
0

Un véritable drame se joue à l’APR. Un homme à abattre dans le parti présidentiel avant les locales pour faire plaisir aux Locataires du Palais de la République…Et cette cible du Palais est l’ancien ministre de l’enseignement supérieur et actuel PCA (Président du Conseil d’Administration) de PETROSEN Holding, Mary Teuw Niane. Ce professeur agrégé de mathématique, venu en politique par patriotisme, est l’objet d’attaques sournoises menées par les affidés du clan Faye-Sall pour le faire disparaître de la scène politique avant les Locales de 2022.

Le tort du Professeur Mary Teuw Niane, c’est son amour pour la ville tricentenaire, Saint-Louis. Mary Teuw Niane est candidat à la mairie de Saint-Louis. Il est un challenger sérieux à Mansour Faye, actuel maire et candidat à sa succession. L’actuel maire de Saint-Louis, Frère de la première dame, est un gros morceau. Et s’en prendre au beau-frère du président, c’est avoir sur son dos tout le gouvernement. Et des ministres ne se font pas prier pour s’en prendre violemment à l’ancien ministre Mary Teuw…Ils cherchent à être dans les bonnes grâces de la belle-famille présidentielle.

Et l’un d’eux n’est autre que le successeur de Mary Teuw Niane au ministère de l’enseignement supérieur. Cheikh Oumar Anne, le ministre de l’Enseignement supérieur a accusé son prédécesseur dans les retards dans la livraison des chantiers de l’Université Amadou Makhtar Mbow. Pour Cheikh Oumar Anne, « C’est plutôt l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur qui en est le responsable. » Une attaque frontale qui entache lourdement la personnalité de Mary Teuw Niane qui veut briguer la mairie de Saint-Louis.

Pourquoi ces accusations maintenant ? Mary Teuw Niane a été ministre de l’Enseignement supérieur sans discontinuer du 29 octobre 2012 au 7 avril 2019. Il a été remplacé à ce poste par Cheikh Oumar Anne. Et plus de deux après, soit 760 jours exactement, Cheikh Oumar Anne accuse son prédécesseur qui est en fonction dans le conseil d’administration d’une société d’état mais qui est aussi membre du même parti que lui…Une sortie qui n’a qu’un seul but, salir Mary Teuw et le faire passer pour un incompétent…Mais à quelles fins ?

Les locales…elles se tiendront en janvier 2022 selon une estimation du gouvernement ; et dejà les enjeux sont lancés. A Saint-Louis, Mary Teuw veut le fauteuil de Mansour Faye. Et ce dernier est soutenu par l’ensemble des ministres qui ont fait allégeance au président Macky Sall et qui cherchent à être sous la protection de la première dame. Et les accusations à l’encontre de Mary Teuw, un ministre va les chercher dans le passé. Cheikh Oumar Anne en parfait mercenaire de Mansour Faye et du clan Faye-Sall, remet sur la table un dossier déjà réglé par celui qu’il accuse avant même son départ du gouvernement.

Mary Teuw : « ce dossier était quasiment réglé quand je quittais. J’avais fait signer aux 3 sociétés un engagement à livrer les travaux avant octobre 2018. Lorsqu’elles ne l’ont pas fait, j’ai demandé la résiliation du contrat approuvée par la DCMP…Quand Cheikh Oumar Anne est venu, il s’est mis dans une autre posture. Il ne fait que dans l’affabulation. C’est gênant pour le frère de parti qu’il est… »

Alors pourquoi Cheikh Oumar Anne n’a-t-il pas demandé à la Direction Centrale des Marchés Publics (DCMP) si son prédécesseur avait effectivement exigé et obtenu la résiliation dudit contrat ? Selon plusieurs observateurs, le ministre Mary Teuw est la cible du clan Faye Sall qui veut lui mettre des bâtons dans les roues avant les Locales. L’objectif est de l’affaiblir. Mansour Faye va-t-il réussir dans son entreprise machiavélique avec l’aide de ses ministres ? Le dernier mot appartient aux Saint-Louisiens…

La Rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire