Ultimate magazine theme for WordPress.

Matar Ba s’en prend à Sadio Mané…Rampino le bouffe tout cru

Matar Ba (à gauche), Sadio Mané (au milieu) et Moïse Rampino
0

Après la victoire du Sénégal face à la Zambie (3-1) en amical, Sadio Mané avait déclaré que la pelouse du Stade Lat dior était catastrophique.

Le ministre des sports avait répondu sèchement à l’avant-centre des lions : « Ce qu’il faut éviter, c’est de faire la comparaison. On ne peut pas avoir les mêmes conditions qu’à Liverpool ou Manchester. Quand on est en Afrique, il faut se mettre dans la tête qu’on peut être confronté à des difficultés qui peuvent être liées à des gazons, à l’environnement ou même aux conditions de voyage »

La sortie du ministre des sports n’a pas plu à certains supporters des Lions qui l’assimilent à une attaque gratuite contre l’enfant de Bambali (Sadio Mané). Et Moise Rampino, le politicien expert aussi en foot n’a pas été tendre avec le ministre Matar Ba. Voici son intervention ci-dessous

Matar Bâ doit s’en prendre à Mbaye Faye!

Décidément, notre ministre des sports nonobstant ses lunettes ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Rien ne saurait expliquer cette réponse incongrue servie à cette référence qu’est Sadio Mané.

Voilà un jeune homme qui est parti de rien et qui a fini par toucher les cimes du monde footballistique. Ce n’est pas à Sadio qui a appris à jouer au foot pieds nus qu’on va apprendre à s’adapter sur des terrains.

Monsieur le ministre, ce cri de cœur n’est pas celui d’un joueur mais de toute une équipe. Sadio, du fait de son statut de leader technique de cette équipe nationale, a la légitimité de porter à haute et intelligible voix les récriminations de ses coéquipiers.

Le football est certes un sport mais où il y a un risque si minime soit-il. C’est la raison pour laquelle toutes les conditions idoines doivent être de mise pour permettre aux joueurs de pouvoir s’exprimer librement sur le terrain sans risque de blessure. 

Nous avons vu lors des deux derniers matchs de l’équipe nationale des joueurs faire des faux pas qui pouvaient leur causer une entorse au niveau de la cheville. Et vous voulez dans ces conditions qu’ils restent muets comme une carpe face à cette situation qui n’a que trop duré?

Monsieur le ministre, ressaisissez-vous et arrêtez de filer la réfection des stades (Léopold Senghor, Amadou Barry, Alassane Djigo, Lat Dior…) à votre ami, Mbaye Faye, qui n’a aucune expertise en la matière. C’est en tout cas mieux que de s’en prendre à Sadio Mané qui vient d’offrir au Sénégal un hôpital d’une valeur de 350 millions de Fcfa sans compter le lycée de 152 millions de Fcfa. 

A défaut de faire comme lui faute de patriotisme, suivez au moins ses pas. Servez la nation et arrêtez de vous enrichir sur le dos du peuple par le biais des marchés de gré à gré camouflés par de faux appels d’offres.

Moïse Rampino

 

laissez un commentaire