Me Moussa Diop veut-il fragiliser la mouvance présidentielle ?

C’est comme si le Directeur général de Dakar Dem Dikk (DDD), Me Moussa Diop est en train de s’engager dans la rébellion au sein de la mouvance présidentielle. Récemment sur la SenTV, Me Moussa Diop s’était distingué en accusant Mahmout Saleh, le Directeur de cabinet politique du Chef de l’Etat de bloquer ses demandes d’audience auprès du Président Macky Sall. Pour lui, c’est le Directeur de cabinet politique du Chef de l’Etat qui fait de l’ostracisme à son endroit. Me Moussa Diop parlait ainsi de la crise au sein de la coalition « Macky 2012 » dont une frange a décidé son limogeage du poste de coordonnateur.

Intervenant ce mardi dans l’émission Sen show toujours sur la SenTV, Me Moussa Diop prend le contrepied du ministre d’Etat, secrétaire général de la République, Mohamad Boune Abdallah Dionne. Me Moussa Diop réclame au Président Macky Sall transmettre au Parquet les rapports 2015, 2016, 2017 de la Cour des comptes, et que les fautifs soient punis.

Au passage, Me Moussa Diop loue sa gestion à la tête de DDD, en soutenant qu’il n’a jamais été cité dans des rapports de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), de l’Office national contre la fraude et la corruption (OFNAC), de la Cour des comptes… Le comportement de Me Moussa Diop ne peut évidemment que fragiliser le gouvernement ainsi que fragiliser la solidarité au sein de la mouvance présidentielle. A quelles fins ? C’est comme si Me Moussa Diop digère mal qu’il soit contesté au sein de la coalition « Macky 2012 ». Pour lui, ceux qui le contestent au sein de cette coalition, sans le dire ouvertement, sont soutenus par Mahmout Saleh. Alors que ceux-ci ne font que contester la manière dont il dirigeait la coalition.

La rédaction de Xibaaru