Ultimate magazine theme for WordPress.

Mimi « frappe » Macky là où ça fait…très mal

Le préisdent Macky Sall (à droite) et l'ancienne présidente du CESE, Mimi Touré (à droite)
0

L’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Mimi Touré, a fait le buzz hier sur les troisièmes mandats en Afrique. Sans même aborder le projet qu’on prête à son ex-patron, Macky Sall, Mme Aminata Touré a touché là où ça fait mal.

Mimi a bien choisi son canal, une conférence virtuelle du « National Democratic Institute – Ndi », un think tank américain très influent. Ce qui aura forcément l’effet recherché sur nos dirigeants. Lesquels accordent souvent plus d’importance à l’opinion internationale que leur opinion nationale.

Ainsi, dans son coup politique, l’ancien Premier ministre du Sénégal, qui est assez crédible sur la scène internationale au point de partager des panels avec l’ancien chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, a demandé aux Américains d’avoir un œil sur le Sénégal, pays qui a une grande tradition démocratique. Le caractère perfide de cette attaque politique repose aussi dans l’anesthésie qu’elle provoque dans le camp présidentiel.

En effet, si le système s’aventure à lâcher sa meute sur Mimi, il confirmerait maladroitement tous les soupçons sur Macky Sall de vouloir briguer un troisième mandat. Et vont ainsi tomber dans son piège. Car, insultée par les répondeurs automatiques de l’Etat-Apr, Mimi créera un désastre au niveau national puisque l’opinion donnera du crédit aux ambitions prêtées à l’actuel chef de l’Etat

laissez un commentaire