Moussa Diop et la panne « intolérable » de DDD sur le péage

Maladresses : Les sorties alambiquées de Me Moussa Diop

Le directeur général de Dakar Dem Dikk (DDD) devient un véritable obsédé. Il aime s’afficher sur les plateaux de télévision pour brandir ses diplômes. L’on en vient à découvrir pourquoi, il est décrit comme étant quelqu’un d’ostentatoire et moqué de partout, jusqu’au sein de ses alliés politiques de l’Alliance pour la République (APR). Me Moussa Diop aime le paraître. De lui, il ne faut pas s’étonner qu’il nous dise un jour que sur l’un de ses diplômes, il lui a été mentionné « super intelligent » ou pourquoi pas « élément hors du commun ». Comme ça, la boucle sera bouclée.

Mais ce qui étonne encore plus chez ce « avocaillon », c’est son incompétence dans la gestion de Dakar Dem Dikk. L’homme ne pourra jamais justifier, arguments à l’appui, si ce ne sont « ses diplômes » pourquoi les bus de DDD ont été interdits de passage par EIFFAGE au niveau de l’autoroute à péage pour défaut de paiement. Bigre ! Il pourra toujours nous dire qu’il avait oublié de passer à la caisse ! Sauf qu’il n’oublie jamais de brandir ses diplômes. Ce qui lui vaut toutes sortes de railleries, même provenant des réseaux sociaux.

moussa diop
les railleries des réseaux sociaux sur la gestion désastreuse de Moussa Diop de Dakar Dem Dikk

Mais il n’y a pas que les réseaux sociaux. Au sein même de son parti, des voix s’élèvent.

Très maladroit, et acculé par le maire de Mermoz – Sacré-Cœur Barthélémy Dias sur le bradage d’une partie du patrimoine foncier de DDD ayant servi à la construction du siège de l’APR, Me Moussa Diop s’est à nouveau distingué. Il n’a trouvé rien de mieux que de sortir des déclarations qualifiées d’« alambiquées » par certains au niveau de l’APR. « Pourquoi, cherche-t-il à mettre au-devant le siège de l’APR à travers des explications qui ne peuvent convaincre personne ? » selon un membre de l’administration de l’APR qui a préféré garder l’anonymat.

Sacré Me Moussa Diop, l’homme qui ose affirmer que Xibaaru s’en prend à lui, uniquement, parce qu’il n’a pas décroché un contrat publicitaire avec sa société. Rien de vrai, sauf que cela renseigne sur la véritable personnalité de l’individu qui veut toujours se mettre au devant de l’actualité quitte à débourser des liasses pour des campagnes médiatiques uniquement sur sa…personne.

La rédaction de Xibaaru