Moussa Sy accusé de détournement portant sur 200 millions FCFA par…

Le collectif pour la défense des droits des parcellois, le Cedipa, accuse le maire Moussa Sy de détournement de fonds portant sur 200 millions FCFA.

Selon un des responsables de ce collectif qui s’est prononcé sur la RFM, le maire Moussa Sy applique une taxe de 5000 FCFA sur chaque bourse octroyée à des étudiants orientés dans les universités privées, pour un montant global de 200 millions FCFA.
De l’argent qui échappe à tout contrôle, dit-il, puisqu’il ne figure pas dans les comptes de la mairie, mais dans un compte que gère seul Moussa Sy.
Les responsables du collectif estiment ainsi qu’il y a conflit d’intérêts et accusent Moussa Sy de délit d’initié et d’association de malfaiteurs.
Interrogé par la même radio, Moussa Sy a préféré différer sa réponse.